Que voulez-vous trouver ?
haiti-afp1

Haïti : la SSVP lance un appel à la générosité

En savoir plus

A Milan, souvenir d’Ozanam

P1050181

Après un week-end à Turin en 2013 sur les pas de Pier-Giorgio Frassati et au Pays Basque en 2014 sur ceux de saint Vincent de Paul, le comité jeune de la Société Saint Vincent de Paul organisait en ce week-end de l’Ascension – du jeudi 5 au dimanche 8 mai 2016un voyage à Milan où naquit en 1813 Frédéric Ozanam. Quatre lyonnais de la conférence du bienheureux Pier-Giorgio Frassati (Lyon 7e) étaient présents parmi la grosse cinquantaine de jeunes Vincentiens, issus de conférences de toute la France, venus se ressourcer dans la ville d’origine de leur fondateur.

P1070780

Le thème général de ce week-end était « B&B » (comprendre : « baptisés et bénévoles »). Il rappelait que Frédéric Ozanam fut baptisé à sa naissance à Milan, dans l’église San Carlo al Corso où une plaque rappelle cet événement, mais également que la création de la Société est avant tout une entreprise de foi. Ce thème du baptême a été abordé par plusieurs enseignements que nous a prodigué le père Emmanuel Coquet, aumônier du comité jeune de la SSVP, par la célébration de la messe du baptême du Seigneur lors de l’excursion du vendredi, par des temps de partage et une abondante documentation dans les carnets qui nous ont été distribués. Même nos excursions touristiques nous y ont ramené avec la découverte du baptistère où fut baptisé saint Augustin par saint Ambroise de Milan en 387 et qui se trouve actuellement avec les restes archéologiques sous la cathédrale de Milan.

Au cours de ces quatre jours, nous avons été reçus avec beaucoup de convivialité par les conférences milanaises et en particulier par la conférence saint Jean-Baptiste de la Salle. Outre l’importante aide apportée à l’organisation de notre séjour sur place, nous avons été reçus pour un dîner partagé le soir de notre arrivée puis nous avons passé une grande partie de la journée de samedi avec les bénévoles. Ce jour-là, après un copieux petit-déjeuner qui nous a été servi par les bénévoles italiens, nous avons partagé le déjeuner avec les personnes, souvent âgées, qu’ils accueillent chaque semaine. Malgré quelques problèmes de langue, ce fut un moment de découverte tout à fait joyeux et particulièrement touchant. Le soir, nous avons retrouvés les bénévoles pour un buffet et une soirée festive.

Le spirituel n’a pas été absent non plus de ce week-end. En cette année jubilaire de la Miséricorde accordée par le pape François, nous avons réfléchi à la démarche jubilaire et passé la porte sainte de l’église Sainte Ambroise avant d’y célébrer la messe le samedi matin. Outre cette antique basilique, nos pérégrinations nous ont conduits à assister également à la messe dans la petite église San Pietro al Monte, perdue dans la montagne, et dans un établissement scolaire qui nous accueillait. Le dimanche, nous avons rejoint l’église paroissiale de notre lieu d’hébergement pour une messe en italien et selon le rite ambrosien qui est le rite propre du diocèse de Milan, légèrement différent du rite romain célébré en France. Ce fut une belle découverte des nombreuses richesses de l’Église.

Enfin, nous avons également profité de ces quelques jours pour découvrir les richesses de Milan. Ville industrielle et cœur économique de l’Italie, Milan possède cependant quelques monuments incontournables dont sa cathédrale, le fameux Duomo, gigantesque construction gothique en marbre blanc qui est, par sa superficie, la troisième plus grande église du monde. Nous avons également pu profiter de la basilique Saint-Ambroise, superbe église du XIIe siècle où se trouve encore le corps d’Ambroise de Milan, et, en plus petit groupe, nous avons vu la fameuse Scala de Milan, le château des Sforza ainsi que l’église Santa Maria delle Grazie pour laquelle Léonard de Vinci a peint sa fameuse Cène. Une excursion dans la région des lacs, nous a permis de découvrir aussi San Pietro al Monte, petite abbaye bénédictine avec de superbes peintures du XIe siècle. Mais ce programme bien chargé et sous un soleil absolument radieux ne nous a pas empêché de profiter aussi des gelati locales !