Que voulez-vous trouver ?
haiti-afp1

Haïti : la SSVP lance un appel à la générosité

En savoir plus

Jubilé des mouvements caritatifs du diocèse de Metz

P1080451-7239df55d2

Plus de 150 personnes ont participé samedi 27 février 2016 au jubilé des mouvements caritatifs du diocèse. Une journée vécue sous le signe de la fraternité, du partage, et de la miséricorde.

C’est de toute la Moselle que les pèlerins sont venus à Metz pour vivre cette journée de jubilé particulière voulue par le diocèse de Metz. Une démarche importante car la délégation était composée non seulement des personnes engagées dans les différents mouvements caritatifs du diocèse, mais aussi de personnes accueillies ou soutenues par ces organismes. Pour Monseigneur Lagleize, il s’agissait de vivre une « démarche communautaire » pour signifier que « l’Eglise est une famille et que notre société est appelée aussi à devenir une famille, où chacun a sa place ».

Arrivés à Metz à 10 h, les pèlerins se sont d’abord rendus en l’église Sainte-Ségolène où le Père Joseph Koslowski les a accueillis autour d’un café, avant de leur présenter la figure de sainte Faustine. Cette religieuse polonaise de la congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde, dont des reliques sont conservée dans la paroisse polonaise de Metz, a été au XXe siècle l’apôtre de la Miséricorde. C’est donc tout logiquement que la vénération de ses reliques a débuté le pèlerinage jubilaire du monde caritatif.

Après un repas partagé au Collège de la Miséricorde, les pèlerins ont été accueillis devant la Porte sainte de la cathédrale par Monseigneur Lagleize. Après avoir salué chacun d’eux, l’évêque les a invités à méditer sur « le cœur du Christ qui nous accueille et nous révèle l’amour du Père, qui ouvre notre cœur », en rappelant que « les bras du Christ sur la croix sont grands ouverts pour accueillir tout le monde ». Puis, après le passage de la porte du jubilé, Monseigneur Lagleize les accompagnés dans la cathédrale au baptistère, devant le Saint-Sacrement et devant la statue de Notre-Dame de Bon-Secours pour vivre avec eux la démarche jubilaire. Les pèlerins qui le désiraient ont également pu recevoir à la fin de cette journée le sacrement de la réconciliation.

C’est enchantés et marqués par la présence et l’accueil bienveillant de Monseigneur Lagleize que les pèlerins sont ensuite rentrés chez eux. Parmi les groupes présents, on notait des délégations de l’Equipe-rue de Metz, de la Fraternité pierre d’angle de l’agglomération messine, des Conférences saint Vincent de Paul et du Secours catholique du diocèse. Micheline et Elvire, de la Fraternité pierre d’angle, qui est en lien avec ATD-Quart Monde, ont souligné l’importance de l’accueil qui leur a été réservé : « ça nous fait du bien, on voit qu’on ne nous laisse pas de côté. C’est l’Eglise ça, cet accueil fraternel ».

Stéphane Jourdain – Michel Shweitzer – Marc Taillebois