Que voulez-vous trouver ?
haiti-afp1

Haïti : la SSVP lance un appel à la générosité

En savoir plus

Sur les traces de Nohémie …

photo2-moyen

Etudiante de l’Ecole Supérieure de Commerce de la Rochelle, option Ressources Humaines, Nohémie  a choisi notre association pour y faire son stage de dernière année dans le cadre du programme HUMACITE (contraction des mots « Humanitaire » et « Citoyenneté ») qui a pour objectif de donner aux étudiants le sens de l’engagement et des valeurs humaines.

« Originaire de la Martinique par ma mère, j’ai souhaité être au contact de la population défavorisée et isolée de Madinina, afin de rendre service et de participer aux différentes activités proposées par la Société de St-Vincent de Paul, la plus ancienne association caritative de l’île. Ne connaissant pas du tout cette structure, ça a été pour moi une grande découverte tout au long de ma mission. Les activités auxquelles j’ai pu me joindre, m’ont énormément enrichi personnellement et humainement ».

  • Les visites à domicile ou en institution constituant l’activité de base de nos équipes, Nohémie a accompagné celle du Lamentin dans ses déplacements. En fonction de la disponibilité des bénévoles, des visites sont en effet rendues aux personnes isolées, malades et/ou défavorisées afin de leur apporter aide, compagnie et soutien moral.

« C’est plaisant de voir à quel point les personnes visitées sont contentes de nous voir, ça leur fait plaisir de passer un moment avec des personnes extérieures, de parler de leurs problèmes mais aussi de faire une petite prière »

Abelle

 

 

« Même s’ils sont atteints de la maladie d’Alzheimer, leur rendre visite leur fait beaucoup de bien » Abelle, Vice-présidente de l’association.

 

 

 

  • Le « Jardin » est né au mois d’août 2015. Cette activité permet aux familles accompagnées de cultiver un potager et par la suite de partager la récolte. De cette façon, ils apprennent comment s’occuper d’un potager tout en partageant un moment agréable, dans la joie et la bonne humeur, avec au final des fruits et légumes frais « bio » à ramener.

« C’est par un système de covoiturage que bénévoles et bénéficiaires se rendent ensemble au Jardin situé au François. Il faut arriver vraiment très tôt afin de profiter de la fraicheur du matin, essentielle lorsque l’on travaille en plein air.

Les travaux de nettoyage des parcelles et de récolte sont effectués en première partie de matinée, puis il y a une pause autour d’un petit déjeuner partagé où chacun apporte ce qu’il peut. En deuxième partie de matinée se déroulent le nettoyage, l’emballage et le partage de la récolte. Le surplus est vendu et l’argent récolté va dans une cagnotte qui sert à payer une partie des frais à charge.

Chacun donne du sien afin de contribuer au bon déroulement de l’activité et c’est ce qui est motivant. »

Jardinage

 

 

« Quand les bénéficiaires viennent ici, ils repartent toujours avec un petit quelque chose » Francette, assistante sociale.

« Ici, on est comme une famille » Louise, bénéficiaire.

 

 

  • Les ateliers de la post session sont des activités manuelles permettant aux familles ayant déjà suivi une session de 4 mois dans le cadre de l’Epicerie Solidaire et Pédagogique du Lamentin de continuer leur parcours de réinsertion.

 

Composition florale

« Ce sont généralement des femmes qui se retrouvent dans ces ateliers encadrés par des bénévoles qui ont des connaissances en art floral, dans le tressage de Vacoa ou encore en couture. Les bénéficiaires sont très enthousiastes à l’idée de pouvoir apprendre de nouvelles choses utiles pour l’aménagement ou la décoration de leur intérieur.

 

 

Atelier "fil"

 

Certaines créations sont proposées à la vente dont le montant permettra aux familles de participer au coût d’un séjour vacances dont elles bénéficieront grâce à l’association »

 

 

  • A chaque temps fort de l’année chrétienne (carême, Noël, Pâques, etc.), l’association reçoit des dons de nourriture ou des produits d’hygiène qui doivent être pesés et répertoriés par catégorie avant d’être distribués aux familles qui ont été orientées vers l’association par les travailleurs sociaux ou autres organismes.

 

photo5-moyen

 

« C’est avec étonnement que j’ai découvert la générosité des habitants, en effet, ce sont des dizaines de cartons de nourriture et de produits d’hygiène ou d’entretien qui ont été donnés. L’organisation était de rigueur pour éviter d’être débordé, mais ça se passe toujours dans la joie et la bonne humeur »

 

 

  • Dans le cadre du partenariat SSVP – Fourneau économique – La Providence, Nohémie fut invitée à se joindre ponctuellement aux bénévoles du Fourneau qui distribuent tous les jours un repas chaud ou froid aux personnes de la rue mais aussi des colis aux familles défavorisées.

 

Armande

« Je suis la seule à connaitre toutes les personnes qui viennent prendre à manger ici […]  ils sont dans le besoin mais ne sont pas agressifs. » Armande, cuisinière

 

 

 

« Des colis alimentaires destinés à la distribution sont également confectionnés. Débute alors un véritable travail à la chaine afin d’aller le plus vite possible pour la confection de plus de 200 colis.

Ce fut un plaisir de voir à quel point les bénévoles sont investis afin d’aider les autres. Tout le monde est à l’écoute lors des instructions et est motivé lorsqu’il faut mettre la main à la patte »

Autres actualités qui pourraient vous intéresser

Voir toutes les actualités

Donner pour agir

Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Nous avons toujours besoin de mains supplémentaires ! Vous voulez donner un peu de votre temps pour aider les autres ?

Je deviens bénévole

Donner pour agir

Grâce à votre don, la Société de Saint-Vincent-de-Paul et ses 17 000 bénévoles peuvent continuer à mener leurs nombreuses actions que sont l’accueil, la visite, et l’accompagnement des personnes seules ou démunies partout en France.

Votre don vous coûtera - € après déduction fiscale.
Don en confiance