Que voulez-vous trouver ?

LE LIEN LE PLUS FORT, le principe de l’amitié véritable : c’est la CHARITE

continuons_l_oeuvre_de_saint_vincent_de_paul_congregation_de_la_mission-e1495175727133

En effet, la 1ère conférence nait de la prière en commun de quelques jeunes à Paris, le plus âgé avait 41 ans et le plus jeune 22 ans, qui souhaitèrent convertir leurs prières en actions. Ces jeunes gens, habitués à une vie de prières en commun, voulurent la concrétiser en servant les pauvres tout en poursuivant leur vie d’étudiant.

 

LE SAC DE BLE

sacDeux mendiants affamés arrivèrent un jour chez un rabbin hassidique et l’implorèrent : “Donnes-nous à manger!

Nous n’avons rien à part ce petit sac de blé.”

Le rabbin, aimable et prévenant, les invita alors à sa table. Une fois restaurés, les mendiants le remercièrent et lui dirent : “Nous repartons mendier pour quelque temps. Peux-tu nous garder ce sac de blé ?”

Celui-ci accompagna les deux hommes à la porte, leur assurant qu’il en prendrait le plus grand soin.

Le temps passa et le rabbin, ne voyant pas revenir les deux mendiants, pensa : “Que vais-je faire de ce blé ?

Ne vaudrait-il pas mieux le semer plutôt que de le laisser à la merci des rats ?”

Il le sema, le blé poussa et fut moissonné. Une année s’écoula sans que les mendiants ne réapparaissent.

Le rabbin resema alors le blé récolté. Plusieurs années passèrent ainsi et, au fil des moissons, le blé remplit tout un grenier.

Enfin, les mendiants réapparurent un jour, plus pauvres que jamais. Comme la première fois, ils l’implorèrent de leur donner de quoi apaiser leur faim. Le rabbin les mena alors au grenier et, leur désignant l’énorme quantité de blé entassée là, leur dit : “Prenez possession de votre trésor!”

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour…

“Elle a donné tout ce qu’elle possédait pour vivre.”

Jésus, s’étant assis vis-à-vis du tronc du Temple, regardait la foule y mettre de l’argent. Plusieurs riches mettaient beaucoup. Il vint aussi une pauvre veuve, et elle y glissa deux petites pièces faisant un quart de sou. Alors Jésus ayant appelé ses disciples leur dit : “Je vous le dis en vérité, cette pauvre veuve a donné plus qu’aucun de ceux qui ont mis dans le tronc. Car tous ont mis de leur superflu. Mais elle, elle a mis de son nécessaire, tout ce qu’elle possédait, tout ce qu’elle avait pour vivre…”

Evangile selon saint Marc 12, 41-44

 

 

 

 

Autres actualités qui pourraient vous intéresser

Voir toutes les actualités

Donner pour agir

Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Nous avons toujours besoin de mains supplémentaires ! Vous voulez donner un peu de votre temps pour aider les autres ?

Je deviens bénévole

Donner pour agir

Grâce à votre don, la Société de Saint-Vincent-de-Paul et ses 17 000 bénévoles peuvent continuer à mener leurs nombreuses actions que sont l’accueil, la visite, et l’accompagnement des personnes seules ou démunies partout en France.

Votre don vous coûtera € après déduction fiscale.
Don en confiance