Que voulez-vous trouver ?
haiti-afp1

Haïti : la SSVP lance un appel à la générosité

En savoir plus

Coup de pouce aux étudiants en difficulté

ssvp jeunes toulouse aide alimentaire etudiants

Tous les mercredis, en plein centre-ville de Toulouse, une équipe de bénévoles de la Société de Saint-Vincent-de-Paul propose des denrées alimentaires aux étudiants en difficulté. L’opportunité également de vivre un moment de partage entre jeunes d’horizons très divers.

19 H
Des pâtes, du lait, du riz, de l’huile… C’est avec un certain enthousiasme qu’Émilie, Nickaël et Clyvi préparent les derniers colis avant l’ouverture, une demi-heure plus tard, du service d’aide alimentaire. Un service destiné aux étudiants en difficulté qui viennent s’approvisionner en fonction de leurs besoins. Bienvenue à Toulouse, à deux pas de la place Saint-Pierre, quartier estudiantin par excellence. Plus qu’un coup de main alimentaire, l’action menée par ces jeunes bénévoles offre également un temps de rencontre et d’échange.

19 H 30
Les bénéficiaires arrivent progressivement. Certains sont des habitués, à l’image de Mamy Herilala, étudiant de 27 ans, originaire de Madagascar. Ne pouvant bénéficier d’une éventuelle aide financière de la part de ses parents, le jeune homme trouve ici de quoi subvenir aux besoins de la vie quotidienne. Certains aidés sont passés de l’autre côté de la barrière. C’est le cas de Jean, originaire de Syrie, ancien bénéficiaire devenu ensuite responsable de l’équipe de bénévoles pendant 2 ans. Ce petit monde se mélange autour d’une table dressée pour l’occasion, où l’on ne distingue d’ailleurs plus les hôtes des accueillis.

20 H 30
Symboliquement, avant de quitter les lieux, une pièce d’un euro est déposée. Un acte important pour Sophie, une autre bénéficiaire âgée de 23 ans. « C’est même un minimum syndical, insiste-t-elle. Notre participation financière est utile pour les besoins de l’association et nous permet de ne pas avoir le sentiment de tomber dans l’assistanat. La gratuité serait trop simple ! » Athée convaincue, Sophie se rappelle avoir été un peu gênée au début : « Je pensais même ne pas avoir le droit de venir parce que non catholique ». Au final, elle se rend chaque semaine à la distribution alimentaire et a noué de solides amitiés.

21 H
Une fois la distribution terminée, ceux qui le souhaitent se rassemblent le temps d’une prière en présence du conseiller spirituel de l’équipe. Ce soir-là, on lit l’Évangile du sermon sur la montagne : « Lorsque tu fais un don à quelqu’un, ne sonne pas de la trompette devant toi « . C’est tout le sens de cette soirée. » L’objectif est avant tout de rendre service, souligne le Jésuite, Jérôme Gué. Tout en permettant à ces jeunes étudiants, parfois étrangers, de rompre leur isolement. »

Par Hugues-Olivier Dumez – extrait d’Ozanam magazine n°215

Dans cette actualité :
CONFERENCE JEUNES A TOULOUSE

Donner pour agir

Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Nous avons toujours besoin de mains supplémentaires ! Vous voulez donner un peu de votre temps pour aider les autres ?

Je deviens bénévole

Donner pour agir

Grâce à votre don, la Société de Saint-Vincent-de-Paul et ses 17 000 bénévoles peuvent continuer à mener leurs nombreuses actions que sont l’accueil, la visite, et l’accompagnement des personnes seules ou démunies partout en France.

Votre don vous coûtera - € après déduction fiscale.
Don en confiance