Que voulez-vous trouver ?
haiti-afp1

Haïti : la SSVP lance un appel à la générosité

En savoir plus
Angélique (8)

Angélique, en stage à Vannes, découvre la précarité

« Actuellement en BTS Services et Prestations du Secteur Sanitaire et Social (SP3S) au Lycée Notre Dame le Ménimur de VANNES, j’ai décidé d’effectuer mon stage de deuxième année au siège départemental de la Société de Saint-Vincent-de-Paul à VANNES. J’aimerai donc vous faire part de ces 7 semaines passées au sein de l’association au siège social du Morbihan.

Pendant ce stage, plusieurs missions m’ont été confiées. Tout d’abord, la plus importante étant l’accueil des bénéficiaires tous les matins du lundi au vendredi de 9h à 12h puisqu’un accueil de jour existe au siège départemental. J’ai pu également assister au repas du lundi midi qui était servi aux bénéficiaires pour 1 euro. Ensuite, tous les mercredis après-midi, j’ai pu voir un autre aspect de la Société de Saint-Vincent-de-Paul qui était les échoppes. En effet, j’ai pu découvrir l’échoppe vêtements avec tout son fonctionnement et les différentes missions qui sont le tri des vêtements et l’accueil des clients. Pour terminer, une soupe est servie aux personnes logées dans les bungalows près de l’hôpital  CHUBERT, j’y allais tous les mardis soirs accompagnée d’un(e) bénévole.

Durant mon stage, j’ai pu rencontrer beaucoup de bénéficiaires ayant chacun leurs problèmes. La première semaine de stage a été très difficile car je ne m’étais pas rendue compte qu’autant de personnes étaient dans le besoin. Étant là tous les jours, j’ai appris à les écouter et les connaître. Et les bénéficiaires ont également appris à me faire confiance au fil des jours qui passaient. Parmi les bénéficiaires, il y avait aussi des migrants dont l’accueil était parfois difficile vu la barrière de la langue, en effet certains migrants ne parlent pas français et ne le comprennent pas, ce qui n’était pas évident pour les aider au maximum.

Pendant ce stage, j’avais également un projet à réaliser en lien avec ma formation. Celui-ci était donc de mettre à jour le livret-guide de l’accueillant bénévole. En effet, pour que les bénévoles aient le maximum de connaissances sur les problèmes que rencontrent le plus souvent les bénéficiaires, un livret-guide est mis à leur disposition. J’ai donc été chargée de remettre à jour ce livret.

Pour terminer, je dirai que ce stage m’aura autant apporté au niveau professionnel car grâce à ce stage je sais désormais que c’est dans le social que je veux me diriger mais également au niveau personnel puisqu’il m’a permis de rencontrer des personnes avec des caractères très différents les uns des autres et m’a aussi permis de connaître mes limites.

Enfin, je remercierai grandement tous les bénévoles qui m’ont très bien accueillie. « 

Autres témoignages qui pourraient vous intéresser

voir tous les témoignages recueillis

Donner pour agir

Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Nous avons toujours besoin de mains supplémentaires ! Vous voulez donner un peu de votre temps pour aider les autres ?

Je deviens bénévole

Donner pour agir

Grâce à votre don, la Société de Saint-Vincent-de-Paul et ses 17 000 bénévoles peuvent continuer à mener leurs nombreuses actions que sont l’accueil, la visite, et l’accompagnement des personnes seules ou démunies partout en France.

Votre don vous coûtera - € après déduction fiscale.
Don en confiance