Que voulez-vous trouver ?
haiti-afp1

Haïti : la SSVP lance un appel à la générosité

En savoir plus
Quelques représentants de la France

Une Vincentienne clermontoise aux JMJ témoigne

Je n’ai pas fait de pèlerinage en « Terre Sainte » mais en terre « sainte »! Cet été, grâce à la conférence St Vincent de Paul, j’ai participé aux JMJ de Cracovie, en Pologne, patrie de nombreux saints et lieu des apparitions de Jésus Miséricordieux. Une opportunité rêvée en cette année jubilaire de la Miséricorde!

J’ai d’abord participé aux JMJ dites « Vincentiennes » qui est un rassemblement international de jeunes qui vient célébrer leur foi et leur engagement à la suite du Christ selon le charisme de St Vincent de Paul. Pour moi qui étais nouvellement impliquée au sein d’une conférence à Clermont Ferrand, ce fut l’occasion de connaître davantage le charisme et les nombreuses manières de s’y engager (lazaristes, filles de la charité, jeunes des jeunesses mariales, etc. )

JMJ Vincentiennes

Nos journées étaient organisées autour de temps de formation, de l’eucharistie et de témoignages. J’étais surtout édifiée par ces derniers. Entendre des personnes « normales » comme vous et moi, qui se lancent corps et âmes au service de leur prochain m’a beaucoup fait réfléchir sur la qualité de mes propres engagements… Quant aux soirées, elles étaient réservées aux présentations festives de chaque pays: autant d’activités qui nous préparaient à vivre les JMJ de l’Église universelle…

Ce qui m’a le plus touchée au cours de ces « grandes » JMJ, c’est de sentir les pasteurs si « proches ». Quelle grâce de les voir en chair et en os, eux qu’on ne voit souvent qu’au travers des médias ou qu’à des occasions spéciales! Quelle grâce aussi, de se faire enseigner par eux lors des catéchèses matinales et de sentir derrières leurs exhortations des cœurs plein de tendresse et d’espérance pour notre génération.Quelle joie surtout de goûter la présence de notre pape François et de l’entendre nous prêcher l’Évangile de façon si simple!

Un des points culminants des JMJ aura été la visite du sanctuaire de Saint Jean-Paul II et de Sœur Faustine. En effet, nous y avons trouvé des signes tangibles de Miséricorde telle la tunique que Saint Jean-Paul II portait lors de son attentat. Quel beau témoignage quand on sait qu’il a pardonné à son agresseur! Puis, c’est le tableau original représentant Jésus miséricordieux tel que Sœur Faustine l’a vu au cours de ses apparitions. Nous avons pris le temps de le vénérer et en avons profité pour prier le chapelet de la Divine Miséricorde, une habitude qui nous a accompagnés le reste du pèlerinage.

Quelques représentants de la France

Lors de ces JMJ, nous aurons expérimenté la Providence jusque dans les détails logistiques. En effet, il nous est arrivé plusieurs fois que des polonais nous raccompagnent à nos lieux d’hébergement dans leur propre voiture alors que nous attendions désespérément et parfois sous des pluies battantes des bus plus chargés les uns que les autres! Aussi, ils étaient nombreux ceux qui nous apportaient des tuyaux et des bidons d’eau fraîche au cours de notre grande marche vers le Campus Misericodiae! Finalement, je me rappelle de ce groupe de Grecs-Philippins qui avait accepté de partager leur car pour aller à Czestochowa. Grâce à eux, non seulement nous avions un moyen de transport mais aussi une ambiance pieuse qui fit de cette visite une véritable étape de pèlerinage!

Je rends grâce à Dieu pour tous les dons qu’Il m’a accordés durant ces JMJ; il me semble avoir reçu beaucoup de cadeaux que je prendrai soin de déballer au cours des mois qui viennent. Je rends grâce à Dieu pour les prières qu’Il a déjà exaucées et je remercie la Société de Saint-Vincent-de-Paul de m’avoir permis de vivre cette aventure!

Priscille de Galembert

Autres témoignages qui pourraient vous intéresser

voir tous les témoignages recueillis

Donner pour agir

Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Nous avons toujours besoin de mains supplémentaires ! Vous voulez donner un peu de votre temps pour aider les autres ?

Je deviens bénévole

Donner pour agir

Grâce à votre don, la Société de Saint-Vincent-de-Paul et ses 17 000 bénévoles peuvent continuer à mener leurs nombreuses actions que sont l’accueil, la visite, et l’accompagnement des personnes seules ou démunies partout en France.

Votre don vous coûtera - € après déduction fiscale.
Don en confiance