Que voulez-vous trouver ?
haiti-afp1

Haïti : la SSVP lance un appel à la générosité

En savoir plus

Tribune pour un engagement citoyen de proximité

monalisa lutte solitude

Le 2 février 2016, 173 organisations signataires de la charte MONALISA lancent un appel à amplifier la mobilisation et à la porter dans le temps pour déployer partout des « équipes citoyennes » et retisser du lien social dans la proximité.

 

La « pauvreté en relation » dont souffrent aujourd’hui 5 millions de Français est la nouvelle misère de nos sociétés développées, elle majore toutes les autres pauvretés, elle dégrade la santé, creuse les inégalités, isole, désespère. L’isolement social est devenu massif pour les plus âgés mais il augmente aussi pour tous les âges de la vie. Il frappe premièrement les plus fragiles et les plus pauvres d’entre nous. 1,5 million de personnes de plus de 75 ans vivent aujourd’hui en France dans une solitude qu’elles n’ont pas choisie. Si nous ne faisons rien elles seront 4 millions dans 20 ans ! L’isolement social est devenu un nouveau risque social, un enjeu de santé publique et de cohésion sociale.

Si nous ne faisons rien elles seront 4 millions dans 20 ans !

Notre société tient sur un socle d’engagements individuels et collectifs souvent invisibles ou sous valorisés. Les engagements désintéressés et bénévoles fondés sur les échanges interpersonnels forment une richesse immatérielle d’un prix inestimable, un espace d’échanges d’utilité publique indispensable entre le marché et l’Etat. La raréfaction de ces écosystèmes de relations engagées est une des principales causes de fracture sociale. Se mobiliser contre l’isolement des plus âgés nous entraîne tous, et partout, à vivre la fraternité.
Nous sommes un grand peuple fondé dans la passion de la République. C’est ainsi que le monde nous regarde. Ce qui nous menace vraiment aujourd’hui est de ne pas réussir à nous engager ensemble pour faire revivre la fraternité républicaine dans notre pays. Sans fraternité en acte, concrète, proche et vivante qui reconstitue un terreau riche de liens entre nous et fait que l’on compte les uns pour les autres, l’adhésion à notre modèle social et à la République se fragilise et risque d’être remis en cause par les citoyens eux-mêmes qui n’en comprennent plus le sens. Sans fraternité, la liberté individuelle et l’égalité des chances ne peuvent subsister. Sans fraternité, notre société perd peu à peu conscience d’elle-même.

Aujourd’hui nous lançons un appel commun à l’engagement

Depuis janvier 2014 une grande mobilisation nationale est en marche contre l’isolement social des personnes âgées. Des milliers de citoyens s’engagent et agissent ensemble. La mobilisation rassemble ceux qui font cause commune et contribuent avec leurs moyens à soutenir l’engagement des citoyens. Des coopérations s’organisent au niveau national, départemental et local pour ancrer la mobilisation dans les territoires et dans le temps. Les signataires se sont dotés d’une charte commune de « l’équipe citoyenne » qui favorise les initiatives portées par les habitants, dans leur quartier, leur village, leur ville et facilite l’engagement républicain pour la fraternité. Au fur et à mesure que la mobilisation s’amplifie, l’engagement des citoyens dans la proximité est plus lisible, plus légitime, plus attractif et plus simple. L’« équipe citoyenne » est un « bien commun » porteur d’un renouveau associatif vital pour notre avenir. Le noyau vivant de la fraternité est là au milieu de ces quelques citoyens engagés ensemble ! Aujourd’hui nous lançons un appel commun à l’engagement civique, associatif et humanitaire des citoyens, de la société civile organisée et des pouvoirs publics. Un appel pour que la mobilisation s’ancre durablement dans tous les territoires et dans le temps et que partout notre pays se couvre d’ « équipes citoyennes » qui portent une manière fraternelle de faire société dans la France d’aujourd’hui. Il est vital de consolider et d’amplifier la dynamique engagée pour réussir la transition sociale de notre société vers un développement durable, resserrer nos liens et éviter le piège mortel de la désunion. Cet appel n’est pas une réponse palliative à la pénurie financière, c’est un choix fondamental de société motivé par l’urgence et par la profondeur des bouleversements en cours.

Nous appelons les citoyens à rejoindre ou créer des « équipes citoyennes ». La fraternité est entre les mains de chacun de nous. Chacun devrait pouvoir s’engager facilement dans une équipe citoyenne de son quartier. Il faut en créer partout pour rendre les engagements solidaires accesssibles à tous et retisser les liens. Nous invitons les citoyens à rejoindre les équipes existantes géolocalisées sur le site monalisa-asso.fr ou à prendre l’initiative de créer une équipe citoyenne.

Retrouvez l’ensemble des organisations porteuses de cet appel sur  www.monalisa-asso.fr