Que voulez-vous trouver ?

Accompagner les nouvelles pauvretés du monde rural

photo pour le web

Suicides d’agriculteurs, déversement de fumiers ou de pneus devant des préfectures ou des mairies, fermetures de petits commerces… la vision du monde rural véhiculée par les media n’est pas franchement rose !

Certes, l’appauvrissement des campagnes françaises est une donnée irrécusable. Producteurs de lait ou de viande, néo-ruraux contraints de s’éloigner des villes où l’immobilier est devenu trop cher, villageois de toujours spectateurs de la désertification de leurs communes… toutes ces catégories voient leur niveau de vie baisser de façon parfois dramatique et leur isolement croître.

La crise à la fois sociale et environnementale qui touche les terres et les villages de France « requiert une approche intégrale pour combattre la pauvreté, pour rendre la dignité aux exclus, et simultanément pour préserver la nature » affirme le pape François (Laudato si, n°139).

Pas question pour la SSVP de rester sourde à cette détresse venue de nos campagnes ou des périphéries de nos petites villes ! Notre président, Michel Lanternier, a demandé à un ancien préfet, membre du conseil d’administration de la SSVP, de réfléchir à la problématique des nouvelles pauvretés dans le monde rural, et de proposer des pistes d’action concrètes pour les Vincentiens. Toutes les idées et les bonnes volontés sont les bienvenues !

J.Millon

 

Lire l’interview de Jacques Millon : « Comment rejoindre les publics en difficulté dans le monde rural ? »

 

 

Dans notre dossier, vous trouverez des exemples d’initiatives menées, entre autres par des Vincentiens, des pistes d’action, de lecture ou de films pour vous éclairer et vous inspirer, dans la droite ligne du message du Conseil permanent de la Conférence des évêques de France aux agriculteurs (21 février 2017) :

« Nous sommes témoins qu’au milieu des changements, souvent sources d’inquiétude, se développent de nombreuses initiatives créatrices et innovantes, pour produire dans le respect de l’environnement et la recherche d’une qualité croissante, pour progresser dans les domaines de la coopération et de la mutualisation des moyens. Nous encourageons et soutenons toutes ces initiatives. »

eveque Mousset pour le web

 

Lire l’interview de Mgr Mousset : « Le métier d’agriculteur doit être revalorisé, il est unique et nécessaire »