Que voulez-vous trouver ?

Accompagner les personnes au chômage : Tu as du prix à mes yeux

Photo internet

Difficile pour la personne sans emploi d’assumer son « statut » de chômeur tant le terme stigmatise, de rompre la solitude quand elle est en permanence recroquevillée derrière son ordinateur, ou tout simplement de renouer avec des réseaux lorsqu’elle a complètement décroché…

Se mettre à l’écoute de la personne en recherche d’emploi

Le rôle de l’accompagnateur est primordial pour aider cette dernière non pas à retrouver un poste, mais avant tout une estime d’elle-même… Gardons à l’esprit que cette période de la vie professionnelle ne peut se limiter à répondre simplement à des offres. Le sentiment de dévalorisation personnelle flotte comme une épée de Damoclès sur l’individu au chômage qui a besoin d’être soutenu moralement dans ses démarches. Si des solutions concrètes de réinsertion professionnelle existent, l’enjeu pour l’accompagnateur est avant tout de se mettre à l’écoute de la personne chercheuse d’emploi et de l’aider à valoriser la richesse qu’elle porte en elle.

Redonner confiance et sentiment d’utilité

Retrouvez dans ce dossier d’Ozanam magazine des témoignages d’accompagnateurs et de personnes accompagnées, mais aussi des exemples d’initiatives originales et solidaires pour redonner confiance, dignité et utilité. Découvrez l’action de l’association Solidarités Nouvelles face au Chômage fondée sur la conviction que cette situation « n’est pas une fatalité. Chacun de nous a un rôle à jouer. » selon les mots de son président Gilles de Labarre.

Enfin et peut-être faudrait-il parvenir à changer ce regard de la société sur la personne éloignée de l’emploi. Ne serait-ce pas nos yeux qui sont au chômage ?

=> Lire le dossier d’Ozanam magazine consacré à l’accompagnement des personnes au chômage