CONCLUSION Lettre Circulaire – 31 janvier 2020 – 16e Président Général – Renato LIMA DE OLIVEIRA  - Société Saint Vincent de Paul
Que voulez-vous trouver ?

CONCLUSION Lettre Circulaire – 31 janvier 2020 – 16e Président Général – Renato LIMA DE OLIVEIRA 

Conclusion

 


Chers Vincentiens, chères Vincentiennes, la Lettre Circulaire est un document à travers lequel le Président Général a la joie de pouvoir entrer en relation directe, sans intermédiaire, avec les membres et les volontaires, en exposant ses pensées, en réfléchissant sur la pratique vincentienne, en proposant des changements et en renouvelant nos attitudes.
Il est toujours bon, de temps en temps, de réévaluer nos actions, de réfléchir à l’avenir et de redimensionner nos stratégies.
Vous n’êtes peut-être pas d’accord avec ce que j’ai écrit dans cette lettre circulaire, mais au moins une chose est certaine : vous savez comment le Président Général de la SSVP pense.


En guise de message final, je voudrais vous parler de l’importance de la joie parmi nous et du sourire vincentien.

Le sourire est la porte de l’âme.
Par conséquent, peu importe qui est impliqué, l’idéal est toujours d’adopter une attitude positive, cordiale, flexible, amicale et souriante.

Un sourire ouvre les portes.
Et pour nous, Vincentiens, ce conseil est de triple importance.

Nous ne pouvons jamais entreprendre une action ou un geste de charité avec un cœur amer, triste ou découragé.

 

Le sourire est le premier pas que nous devons faire pour que la
communication soit fluide, car il contribue à l’efficacité de la charité.

« Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent » (Romains 12:15). Un sourire est la clé d’une bonne communication.


La deuxième raison de sourire est que le sourire neutralise les éventuelles antipathies, les conflits inutiles, les désintégrations non désirées, les menaces et les mensonges, parce qu’il finit par
désarmer l’autre qui, sûrement, ne s’attendait pas à tant de bonté, de gentillesse et de cordialité. « 

Alors notre bouche était pleine de rires et notre langue de cris de joie  » (Psaume 126, 2).

Il est bien connu qu’un sourire est contagieux.
Troisièmement, le sourire vincentien est fondamental pour créer une atmosphère amicale fondamental pour créer une atmosphère amicale entre les membres de notre Société lors des réunions et des événements des Conférences, des œuvres et des Conseils.

Le sourire est également essentiel pour accueillir les aspirants, stimuler les visiteurs, accueillir les prêtres et, surtout, dans le
contact personnel avec les personnes dans le besoin (par exemple, lors des visites à domicile).

Le sourire est l’élément principal d’un bon accueil.
Le monde est déjà amer, dur, ingrat et injuste. Pour cette raison, un léger sourire, simple mais vrai, suffit pour briser la glace et faire face à la tristesse.
Un vrai sourire construit des ponts et unit les cœurs éloignés. Le sourire détruit le mal ; il annule l’indifférence ; il réprime le mépris ; il enfouit les préjugés ; il conduit à l’unité ; il apaise le cœur de
ceux qui souffrent ; il donne pleine satisfaction à ceux qui le pratiquent.

Un sourire est le signe de la joie. Un sourire est la marque de fabrique de tout chrétien.
C’est pourquoi, pratiquons des sourires intensément et stimulons vigoureusement la bonté dans l’environnement vincentien, surtout dans les réunions de nos Conférences.

Ce signe nous marque en tant que chrétiens et vincentiens !

Citant un texte récemment préparé par un confrère portugais, je demande à tous de réfléchir au poème
suivant dans leurs Conférences :


 Tant qu’il reste une personne qui ne peut avoir
une vie décente,
 Tant qu’il reste un enfant affamé,
 Tant qu’il reste une personne sans travail,
 Tant qu’il reste une seule personne qui pense que
le suicide est la seule solution,
 Tant qu’il reste une personne âgée solitaire,
 Tant qu’il reste une personne sans accès aux
soins médicaux,
 Tant qu’il reste une victime de l’injustice,
 La Société de Saint-Vincent-de-Paul, ses
Conférences et ses membres, a une raison d’être.
 Parce que, pour nous, la pauvreté a de nombreux
visages!

Lettre Circulaire – 31 janvier 2020 – 16e Président Général – Renato LIMA DE OLIVEIRA 

ante. quis, elit. libero neque. dapibus leo. et, ut consectetur Aliquam mi,