La fermeture injustifiée de nos Conférences; L’essence de l’agrégation - Société Saint Vincent de Paul
Que voulez-vous trouver ?

La fermeture injustifiée de nos Conférences; L’essence de l’agrégation

 

La fermeture injustifiée de nos Conférences
Je suis aussi confronté, au cours de mes voyages, aux Conférences qui ferment à cause de la fusion des paroisses.En tant que Président général, je tiens à dire très clairement que ce n’est pas une raison plausible pour la clôture d’une Conférence.
La question des fusions de paroisses est une réalité malheureuse dans de nombreuses régions du monde, mais nous ne pouvons pas fermer nos Conférences à cause de cette spécificité.

La structure de service de la SSVP ne suit pas nécessairement la forme d’organisation de l’Église ou la division politico-géographique d’un pays, car on peut ainsi définir la meilleure façon de servir les
plus humbles.
Même avec la fusion des paroisses, nos Conférences doivent rester ouvertes, au service de la communauté et des pauvres, en changeant, par exemple, de direction.

Comme nous le savons, les Conférences peuvent fonctionner dans d’autres lieux, tels que les écoles, les œuvres sociales, les centres sociaux, les universités, les bâtiments communautaires, les sièges sociaux vincentiens ou même dans les maisons des membres eux-mêmes (sous la direction du Conseil local, si nécessaire).

Il est également possible qu’il y ait plus d’une Conférence dans la même paroisse, alors soyons créatifs et n’acceptons pas si facilement la demande de fermeture d’une Conférence en vue de la fusion de nos églises.

 

L’essence de l’agrégation
Les Lettres d’Agrégation des Conférences et les Lettres d’Institution des Conseils, émises par le Conseil Général International, sont le lien visible entre toutes les unités vincentiennes et le souhait initial des sept fondateurs.

Il n’y a pas de plus grande joie dans la vie d’une Conférence qui reçoit la Lettre d’Agrégation.

Et pour moi, il n’y a pas de plus grande satisfaction que d’apposer ma signature sur la Lettre.

Le Conseil a fait tout son possible pour accélérer l’octroi des lettres, à condition que toutes les informations figurant sur les formulaires soient correctement remplies.

La Section permanente du Conseil général, qui est chargée d’analyser et d’approuver les Lettres, se réunit deux fois par an
pour discuter des demandes.
Toute nouvelle Conférence, ayant au moins une année de fonctionnement, peut demander une agrégation.

Les Conférences fondées il y a de nombreuses années, mais toujours sans agrégation à Paris, doivent immédiatement contacter le Président du Conseil auquel elles sont rattachées pour demander leur Lettre d’Agrégation.

Les Conférences très anciennes qui ont perdu leurs Lettres peuvent également demander un duplicata, qui sera envoyé par le Conseil général.

Un bon Président de Conseil est celui qui ne laisse aucune Conférence sans l’agrégation appropriée.

Nous recommandons qu’avant de fonder de nouvelles Conférences, l’accent soit mis sur la réactivation des Conférences ; de cette façon, les Lettres d’Agrégation déjà émises et encore valides peuvent être utilisées.

Dans tous les cas, les demandes de Lettres d’Agrégation doivent être faites officiellement par l’intermédiaire du Conseil supérieur ou du Conseil national.
Lettre Circulaire – 31 janvier 2020 – 16e Président Général – Renato LIMA DE OLIVEIRA 9

consectetur adipiscing id, dictum risus. leo massa amet, at id