Le consensus est une bonne façon de conduire le processus de prise de décision - Société Saint Vincent de Paul
Que voulez-vous trouver ?

Le consensus est une bonne façon de conduire le processus de prise de décision

 

 

Commissions spéciales
Le consensus est une bonne façon de conduire le processus de prise de décision, et c’est ce que le Président Général cherche à faire au sein du Conseil Général, toujours.

Les décisions sont partagées, discutées, réfléchies et ensuite adoptées.

Pour parvenir à ce consensus, les commissions spéciales constituent un important instrument de soutien.
Actuellement, quatre commissions sont pleinement opérationnelles, dont les résultats vous seront présentés prochainement.

La première est d’étudier la possibilité de créer un conseil supérieur
supplémentaire en Inde (la Règle Internationale permet aux pays ayant plus de 3.000 Conférences de créer, après une étude attentive, plusieurs Conseils Supérieurs).

La deuxième commission concerne un éventuel changement du logo de notre Société.

Les pays devront décider s’ils maintiennent le design actuel (ballon bleu avec le lien de fraternité), approuvé en 1999 et modernisé en
2018, ou s’ils font un pas en avant avec une nouvelle identité visuelle (cette décision sera prise en juin 2020, lors de la plénière internationale).

La troisième concerne la réforme des statuts du Conseil général, qui peut nécessiter une certaine amélioration si c’est la volonté des pays.

La quatrième commission étudie la possibilité de proposer au Vatican la candidature d’Ozanam comme « Docteur de l’Eglise », ce qui augmentera sans doute la dévotion envers lui et favorisera sa
diffusion en dehors de la sphère vincentienne.
Les autres commissions de travail, nommées entre 2016 et 2018, ont déjà terminé leurs travaux et ont été très utiles pour permettre au Conseil général d’émettre des rapports concluants indiquant les décisions à prendre collégialement.
Pour cette raison, je voudrais remercier tous les Vincentiens qui forment ces comités pour leur charité, leur détachement, leur expérience et leur zèle pour l’avenir de la Société .

l
Lettre Circulaire – 31 janvier 2020 – 16e Président Général – Renato LIMA DE OLIVEIRA

efficitur. libero. eleifend id Praesent nunc ipsum elementum venenatis, dolor Donec dolor.