Nos propres problèmes - Société Saint Vincent de Paul
Que voulez-vous trouver ?

Nos propres problèmes

 

Nos propres problèmes
Un autre aspect que j’ai observé, est que nous devons faire un « examen de conscience » urgent : les problèmes personnels que nos membres rencontrent dans leur vie privée et qui ne reçoivent
pas toujours l’accueil et la compréhension des autres membres des Conférences.

C’est le rôle du Président de la Conférence – comme nous l’enseigne la bonne tradition vincentienne d’accompagner le chemin (spirituel, matériel, psychologique, éducatif, familial, émotionnel et mental) de chaque membre du groupe et de prendre soin d’eux.

Il est du devoir du président de la Conférence de connaître les raisons pour lesquelles un membre est absent des réunions ou n’agit pas correctement dans le cadre des activités de bienfaisance de la Conférence, comme les visites à domicile ou d’autres activités de bienfaisance définies par le groupe.

Question : Pourquoi certains membres sont-ils absents des événements de spiritualité ?

Pourquoi les assemblées et les réunions promues par les Conseils n’attirent-elles pas autant de personnes ?

C’est au président de la Conférence d’écouter avec diplomatie et élégance le cœur des membres, en leur montrant les bienfaits spirituels de la participation à de tels événements.
Il y a aussi des membres qui connaissent des problèmes d’origines diverses, tels que le chômage, des problèmes de santé avec des membres de la famille, des drames personnels dans leurs relations
avec leurs enfants, des situations de concurrence inadéquates dans le milieu du travail, des conflits avec des représentants de l’Église, des persécutions injustes et des déséquilibres économiques qui
privent nos membres de la paix.

Nous devons être aimants, gentils et accueillants envers nos frères vincentiens avec la même intensité, affection et dévouement que nous dédions aux frères aidés par les Conférences et les œuvres. Nous devons agir avec égalité, à l’intérieur et à l’extérieur de la Société de Saint-Vincent-de-Paul, pour construire « les deux réseaux de charité » qui nous donneront la force nécessaire pour surmonter les défis de la vie : le premier, avec les vulnérables ; le second, parmi nous, les chers membres de la SSVP.

l
Lettre Circulaire – 31 janvier 2020 – 16e Président Général – Renato LIMA DE OLIVEIRA 7

nec mattis eleifend velit, consequat. non venenatis