Que voulez-vous trouver ?

Vanina et Charles ont témoigné de leur amitié devant Emmanuel Macron, lundi 9 avril au Collège des Bernardins

Vanina est une artiste peintre. Elle a vécu plusieurs traumatismes qui l’ont conduit à vivre en marge de la société. Aujourd’hui, elle se consacre à son art dans un petit local qui lui sert de lieu de vie. Elle a rencontré Charles, un jeune bénévole de la Société de Saint-Vincent-de-Paul de 33 ans, il y a trois ans, alors qu’il effectuait une maraude dans les rues parisiennes. Elle cherchait une cigarette, il lui a proposé de la soupe. Il lui a laissé son numéro, elle l’a rappelé quelques semaines plus tard. Depuis, Charles lui rend visite régulièrement. Entre le bénévole et la personne fragile s’est nouée une véritable amitié, faite de confiance et d’entraide.

C’est de la beauté de cette relation, et à travers elle de toutes les rencontres avec les plus pauvres vécues à la Société de Saint-Vincent-de-Paul, que Vanina et Charles ont témoigné lundi soir au Collège des Bernardins, devant le Président de la République, Emmanuel Macron, et de 400 représentants de la société civile. Ils nous encouragent à prendre le risque de la rencontre avec les personnes fragiles et invisibles, à nous laisser bousculer par ces personnes qui ont quelque chose à nous dire si on prend le temps de les écouter.

« A la Société de Saint-Vincent-de-Paul, nos bénévoles sont heureux de vivre un compagnonnage avec les plus pauvres dans la durée. C’est une joie de pouvoir en témoigner à la société. » s’est réjoui Michel Lanternier, président de la Société de Saint-Vincent-de-Paul.