Que voulez-vous trouver ?

André et son marchand de sommeil.

Aujourd’hui premier novembre, c’est l’anniversaire de mon ami André qui est arrivé au quartier l’Escaillon a Toulon depuis un peu plus de  mois 3 mois .

André a été pris en charge par la conférence de Cuers, suite à un signalement fait par une assistante sociale du Conseil Général du Var, qui remonte à février de cette année.

André était un de ceux que l’on nomme « invisible ». Il vivait dans l’isolement le plus total, « dans un trou à rats » de 28 m² au fond d’un couloir.

Le « marchand de sommeil » louait ce « taudis » pour un loyer mensuel de 580 euros, loyer qu’il a toujours payé tout au long de ces dix dernières années..

Après de multiples vicissitudes, André a pu quitter son « trou », pour venir habiter dans le quartier calme de L’Escaillon, où il se reconstruit au fil des semaines.

André est en retraite depuis 6 années, il exerçait la profession de chauffeur routier, spécialisé dans le transport de farines boulangères entre Toulon et Marseille.

Pour continuer sa petite histoire, nous avons eu l’opportunité de rencontrer son ancien employeur qui a été très élogieux concernant le professionnalisme de l’intéressé. …. «  Des chauffeurs comme André ça n’existe plus… » dixit !

André a laissé également un très bon souvenir auprès de son assistante sociale qui le trouvait «  très attachant ».

Pour conclure, nous avons à l’époque  fait un signalement auprès de la mairie de Cuers, et la première adjointe au maire s’était déplacée en personne pour constater l’insalubrité  et la « pourriture » de l’appartement dans lequel il vivait en compagnie de cafards , où le plafond de la salle de bains s’était effondré brisant lavabo et WC, sans que le propriétaire n’engage ne serait ce qu’un embryon de réparations… Une note positive, la présence de son chat comme seul « ami ».

Conférence SSVP Cuers.

Autres témoignages qui pourraient vous intéresser

voir tous les témoignages recueillis

Donner pour agir

Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Nous avons toujours besoin de mains supplémentaires ! Vous voulez donner un peu de votre temps pour aider les autres ?

Je deviens bénévole

Donner pour agir

Grâce à votre don, la Société de Saint-Vincent-de-Paul et ses 17 000 bénévoles peuvent continuer à mener leurs nombreuses actions que sont l’accueil, la visite, et l’accompagnement des personnes seules ou démunies partout en France.

Votre don vous coûtera € après déduction fiscale.
Don en confiance