Que voulez-vous trouver ?

Le printemps des possibles avec la Halte Ozanam de BREST ?

Brest la Halte

Les jeunes sont bien présents à la Halte de Brest, dans le cadre de leur formation !!!

D’autres jeunes s’y ajoutent faisant partie intégrante de l’équipe de bénévoles.

Quel apport pour notre association et quel plaisir de constater la stimulation réciproque dans les échanges entre tous ces jeunes, accueillis et bénévoles;

et la spontanéité et la disponibilité aussi avec les moins jeunes, qui n’ont pas souvent d’occasions de ce type de rencontres.

Nous estimons cette présence fondamentale dans la transmission de ce qui nous anime : « créer du lien social, s’enrichir des différences. »

Dans le cadre de la difficile question de l’immigration, nous sommes témoins de situations humaines inacceptables :

des familles avec de jeunes enfants ( la maman parfois enceinte), ballottées de squats en logements précaires, au gré des demandes d’autorisation de séjour sans réponse ou non renouvelées. Situations absurdes lorsqu’un travail a été trouvé, qu’une promesse d’embauche a été donnée, dans des métiers en tension, peu prisés où leur présence s’avère indispensable.

 De même , de jeunes mineurs étrangers fuyant la misère et/ou la guerre, après un parcours d’enfer, attendent des mois à l’hôtel avant qu’un doute sur leurs papiers d’identité et des « tests osseux » contestés les déclarent « non mineurs » , les écartant de la formation professionnelle tant rêvée !!!

Ils devraient pouvoir recevoir un accueil digne, leur permettant d’éviter la rue et les trafics en tout genre.

Quant aux familles « dublinables » dont la seule perspective est le squat ou l’expulsion, il est temps de modifier ce règlement indigne de Dublin.

Il faut que la loi « asile-immigration » en débat prenne en considération la connaissance du terrain qu’ont les associations, et apporte une réponse humaine aux situations de désespérance de tous ceux dont nous constatons les efforts d’intégration.

Rémy Galleret

Autres actualités qui pourraient vous intéresser

Voir toutes les actualités

Donner pour agir

Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Nous avons toujours besoin de mains supplémentaires ! Vous voulez donner un peu de votre temps pour aider les autres ?

Je deviens bénévole

Donner pour agir

Grâce à votre don, la Société de Saint-Vincent-de-Paul et ses 17 000 bénévoles peuvent continuer à mener leurs nombreuses actions que sont l’accueil, la visite, et l’accompagnement des personnes seules ou démunies partout en France.

Votre don vous coûtera € après déduction fiscale.
Don en confiance