Que voulez-vous trouver ?

Mathieu : mon expérience à Saint Vincent de Paul

Je suis étudiant à Vannes, en 4ème année à l’ICAM Bretagne qui forme des ingénieurs de production. La philosophie de l’ICAM est fondée sur un sens de l’homme et une ouverture à un engagement dans la société. Ainsi, j’ai apporté ma contribution aux conférences de Vannes et d’Arradon de la Société de Saint-Vincent-de-Paul, durant 2 semaines.
Je me suis inséré en cherchant à comprendre ce milieu nouveau pour moi, en réfléchissant aux sens et implications de celui-ci.
Accueilli chaleureusement par les bénévoles, j’ai pu dès ma première après-midi, participer activement à la préparation des repas, dans une ambiance efficace mais conviviale. Le soir-même, nous distribuons la soupe et les vivres. Ce fut ma première maraude. J’étais porté par une grande motivation à l’idée de vivre cette expérience mais également taraudé par de nombreuses questions. Comment aborder ces personnes dans le besoin ? Quelles paroles réconfortantes dois-je avoir ? Je me suis rapidement rendu-compte que les échanges étaient faciles et naturels.
J’ai ressenti que les maraudes de SSVP ne s’arrêtaient pas simplement à une distribution de repas, elles sont en réalité fondées sur un réel échange constructif humain. « Le plus important ce n’est pas la nourriture mais votre présence. » m’a confié un bénéficiaire.
Au cours de ces deux semaines, j’ai aussi participé à la récolte des dons alimentaires, à la préparation de ces derniers, à leur distribution auprès des personnes. Les accueils, qui se font le mardi et vendredi matin, m’ont permis d’être au plus proche des personnes fragilisées. J’ai pu échanger tout en respectant l’intimité des personnes. Dans les confidences que l’on m’a faites, j’ai pris conscience que ces personnes ont eu des difficultés à un moment de leur vie, qui les a faits pour certains, basculer dans la précarité.
Au fil du temps, ma mission se passait de mieux en mieux : de plus en plus de confiance m’était accordé par les bénéficiaires. Les nombreux bénévoles apportent une diversité d’âge, de personnalité et diverses expériences de vie à l’association. J’ai ainsi eu des discussions enrichissantes et fait de nombreuses belles rencontres. J’ai apprécié le tact et la délicatesse avec lesquels sont accueillis les bénéficiaires par l’ensemble de l’équipe. J’ai été touché par la grande solidarité existante chez le bénéficiaire : ils portent en eux un grand espoir de vie.
Ces 2 semaines ont été pour moi une occasion privilégiée pour rencontrer d’autres dynamiques humaines que celles portées habituellement dans le cadre scolaire. Je tiens à remercier toute l’équipe de la Société de Saint-Vincent-de-Paul.

Mathieu TESTU