Bordeaux (33) : Le Pain de l'Amitié reçoit la reine Camilla

À Bordeaux (Gironde), le Pain de l’Amitié a reçu la reine Camilla fin septembre. Une visite royale très médiatisée et une belle reconnaissance de l’action de l’association fondée il y a 40 ans.

«  La reine d’An­gle­terre ici ? Je la croyais morte !  » Pour Hassan* l’in­for­ma­tion impor­tante de ce vendredi de septembre, c’est plutôt son inscrip­tion au Pain de l’ami­tié pour les jours à venir. Il va manger chaud, dans la salle du restau­rant à côté de l’église Saint-Nico­las à Bordeaux (Gironde). L’as­so­cia­tion accueille tous les jours 200 personnes en grande préca­rité. Sans-abri ou vivant en squat, sans papiers… l’ac­cueil est incon­di­tion­nel et le déjeu­ner à 1,50 euro. Moins préoc­cupé que les béné­voles par cette visite royale, Hassan commente : « C’est bien qu’elle vienne, surtout si elle fait des dons. »

450 familles aidées chaque année

L’épouse du nouveau roi d’An­gle­terre vient rencon­trer des personnes direc­te­ment béné­fi­ciaires du réseau In Kind Direct (lire « Pourquoi le Pain de l’Ami­tié? »). Sur les étagères de l’épi­ce­rie soli­daire, à côté des denrées clas­siques, l’as­so­cia­tion propose couches, savons, denti­frice ou protec­tions fémi­nines. Le tout vendu à bas prix à 450 familles aidées toute l’an­née. Des familles comme celles d’Ai­cha et Olena qui rencontrent la reine Camilla cet après-midi. Dans la salle du restau­rant, vidée des convives (et des jour­na­listes), la reine sourit, s’as­sied et parle enfin. « Elle a posé des ques­tions, raconte Aicha. Elle voulait savoir comment on fait nos courses. » La reine évoque aussi ses petits-enfants, ce qui fait dire à Olena, réfu­giée ukrai­nienne, que « c’est une personne comme une autre. » Une personne qui attire quand même la lumière sur cette asso­cia­tion spécia­li­sée fondée il y a 40 ans et affi­liée à la Société de Saint-Vincent-de-Paul.

Les livres de la reine

« Cela donne de la noto­riété à notre mouve­ment, recon­naît Philippe Trais­sac, président du Pain de l’Ami­tié. C’est aussi une recon­nais­sance de notre action. Les béné­voles et les personnes accom­pa­gnées sont fiers de cette visite. » Avant de remon­ter dans sa voiture, la reine Camilla a bien fait un don (mais sans doute pas celui imaginé par Hassan), une sélec­tion litté­raire : Harry Potter, Padding­ton et l’un des chefs-d’œuvre d’Alexandre Dumas… Le collier de la reine 

Valé­rie-Anne Maitre, Rédac­trice en chef adjointe

* prénom modi­fié

la visite royale en vidéo

Pourquoi le Pain de l’amitié ?

Cette association bénéficie du réseau caritatif européen In Kind Direct fondé par le roi d'Angleterre, Charles III. Grâce à cette entraide entre associations, Le Pain de l'Amitié reçoit des produits d’hygiène, proposés ensuite dans les rayons de l’épicerie  solidaire.

  • Bordeaux
  • épicerie solidaire
  • ukraine
  • accueil de jour

Devenir bénévole

Nous avons toujours besoin de mains supplémentaires !