L’indispensable soutien de la Banque alimentaire

La Société de Saint-Vincent-de-Paul est représentée auprès de la Fédération des banques alimentaires par Robert Vincent (vice-président du Conseil départemental de l’Hérault). Il rappelle l’importance de ce partenariat pour assurer l’aide alimentaire dans les Conférences.

Comment la Société de Saint-Vincent-de-Paul (SSVP) béné­fi­cie-t-elle de l’aide de la Banque alimen­taire (BA) ?

La Banque alimen­taire distri­bue aux asso­cia­tions parte­naires, dont la SSVP, les denrées prove­nant des dons – dont ceux de la collecte fin novembre –, d’un fonds soli­daire euro­péen et d’une aide du gouver­ne­ment français. Une conven­tion entre les Confé­rences et les antennes dépar­te­men­tales de la BA assure la sécu­rité alimen­taire des produits, depuis leur collecte jusqu’au moment où ils sont donnés aux personnes aidées.

Ce parte­na­riat est-il impor­tant ?

Sans la Banque alimen­taire, les Confé­rences qui assurent de la distri­bu­tion alimen­taire via des colis ou des épice­ries soli­daires n’au­raient pas de stock. L’ap­pro­vi­sion­ne­ment se fait à un coût déri­soire, voire gratuit pour les produits issus des stocks euro­péens.

Les Confé­rences ont-elles des obli­ga­tions ?

Oui, chaque trimestre, elles doivent faire remon­ter à la BA les données sur les quan­ti­tés distri­buées aux personnes aidées. Cela permet d’an­ti­ci­per les besoins futurs.

Obser­vez-vous une tendance à la hausse de la demande d’aide ?

Oui, la demande augmente mais dans le même temps la collecte dimi­nue. C’est l’ef­fet de la lutte contre le gaspillage mais aussi du robi­net euro­péen qui se serre. Depuis peu, la charte de la BA permet d’ache­ter ce qui manque afin d’as­su­rer une alimen­ta­tion plus quali­ta­tive, parti­cu­liè­re­ment pour les produits protéi­nés. Cette même charte auto­rise aussi à four­nir quelques produits d’hy­giène aux personnes accueillies par les asso­cia­tions parte­naires de la BA.

Propos recueillis par Valé­rie-Anne Maitre,
rédac­trice en chef adjointe 

  • collecte alimentaire
  • banque alimentaire

Devenir bénévole

Nous avons toujours besoin de mains supplémentaires !