Que voulez-vous trouver ?

Le Conseil national de la Société de Saint-Vincent-de-Paul France lance un appel à don pour venir en aide aux populations des îles Saint-Barthélemy et Saint-Martin

en savoir plus

Visite à domicile

visites à domicile des bénévoles de la societe de saint-vincent-de-paul

La visite est l’action phare de la Société de Saint-Vincent-de-Paul. Qu’elle soit à domicile, en maison de retraite, à l’hôpital ou en prison, elle permet de lutter contre la solitude.

La solitude ne touche pas que les personnes âgées. Les familles monoparentales, les étudiants, les chômeurs, etc. Ils sont de plus en plus nombreux à souffrir d’isolement relationnel. C’est pourquoi, les bénévoles de la SSVP se rendent disponibles pour vivre une relation privilégiée avec les personnes qu’ils accompagnent.

Au XIXe siècle, les personnes dans le besoin se rendaient à des « guichets de charité ». Mais Frédéric Ozanam, fondateur de la SSVP, et ses amis révolutionnèrent la solidarité en décidant d’aller vers les plus pauvres, de se rendre chez eux. Comme le dit Frédéric Ozanam : « L’assistance humilie quand elle prend l’homme par le bas. L’assistance humilie si elle n’a rien de réciproque ! » C’est pourquoi, aujourd’hui encore, les bénévoles de la SSVP visitent les personnes et les familles qu’ils

La visite à domicile
La visite à domicile pour lutter contre la solitude

accompagnent là où elles vivent. Ils deviennent hôtes, invités de ceux qu’ils aident, et facilitent ainsi la naissance d’une relation personnelle durable.

210 000 visites à domicile

210 000 visites à domicile par an, dont la moitié auprès de femmes seules, souvent âgées et un quart auprès de familles monoparentales.
À celles-ci s’ajoutent les 108 000 visites en institution : hôpital, maison de retraite, prisons.

 

 

 

BEN, le film : Et vous, confieriez-vous vos proches à un robot ?

Alors que certains pays commercialisent les premiers robots de compagnie, la Société de Saint-Vincent-de-Paul soulève la question de la place de la technologie au détriment de l’humain dans une problématique sociale telle que la solitude.
La SSVP a fait appel à l’agence CLM BBDO pour réaliser un court-métrage, produit par La Pac et réalisé par David Wilson.
Le film intitulé B.E.N. (Bionically Engineered Nursing) nous emmène à la rencontre de Claudine, une personne d’un certain âge, seule, qui partage son quotidien avec B.E.N., un robot de compagnie. En savoir plus sur le film BEN.

 

Voir toutes les actions