La solitude : définition, causes et comment la vaincre ? - Société de Saint-Vincent-de-Paul
Que voulez-vous trouver ?

La solitude : définition, causes et comment la vaincre ?

La Société de Saint-Vincent-de-Paul a placé la lutte contre la solitude au cœur de son action. Personnes jeunes, âgées, bien portantes ou en situation de précarité, les visages de la solitude sont nombreux. Nos 17 000 bénévoles travaillent à soulager la détresse de ces personnes isolées qu’ils vont visiter chez elles, en maison de retraite, à l’hôpital ou encore dans la rue. La Société de Saint-Vincent-de-Paul alerte aussi l’opinion publique sur les situations de solitude et d’exclusion.

 

Les principales causes de la solitude

Dans un monde où tout s’accélère, les plus fragiles sont bien souvent laissés sur le bord du chemin. Rupture familiale, perte d’un emploi, décès d’un conjoint… Les situations d’isolement sont nombreuses et leurs causes multiples. La pauvreté peut mener à l’isolement, la solitude peut aussi conduire à la précarité.

1 personne sur 10 souffre de solitude en France (étude Credoc-Fondation de France 2016)

Selon l’INSEE, la solitude toucherait plus les femmes que les hommes. Cette statistique correspond au profil des personnes soutenues et accompagnées par la Société de Saint Vincent de Paul : en moyenne nous accompagnons plutôt des femmes âgées de plus de 60 ans, vivant seules et en situation de pauvreté, mais nos espaces de rencontres sont ouverts à tous et toutes.

 

Les causes de la solitude lorsqu’on vit seul

Depuis une cinquantaine d’années, on observe une augmentation du nombre de foyers composés d’un seul résident. Cela concerne des personnes de tous les âges. Les principales causes de cette situation sont l’allongement de l’espérance de vie et le vieillissement de la population.

Les personnes peuvent se retrouver seules par choix ou du fait de situations particulières. On repère différentes caractéristiques qui expliquent l’augmentation du nombre de foyers “mono-résident” :

  • Une entrée plus tardive dans la vie active ;
  • L’allongement de la scolarité et les difficultés à trouver un emploi
  • L’augmentation des divorces et une hausse de l’instabilité des couples.

De tous ces facteurs découle une augmentation du nombre de personnes vivant seules. La SSVP s’attache depuis toujours à combattre la solitude en entrant en relation avec celles et ceux qu’elle touche.

 

Les causes de l’isolement relationnel

L’isolement relationnel est lié aux 5 réseaux de socialisation : réseau familial, professionnel, amical, affinitaire et territorial. Les personnes isolées socialement n’ont de fait, pas ou peu de relations au sein de ces réseaux.

Il a été observé que les facteurs de l’isolement sont intrinsèquement liés à la situation socio-économique ainsi qu’à l’autonomie. En effet, les personnes sans emploi, les inactifs et les personnes ayant un bas revenu sont plus susceptibles d’être coupés de leur cercles de connaissances. Les personnes touchées par le handicap et la dépendance liée au grand âge sont fortement concernées par l’isolement relationnel.

Les personnes isolées n’ont pas d’entourage sur lequel compter pour être soutenues face aux difficultés. L’isolement est une véritable spirale menant à la précarité.

À la SSVP, nous mettons tout en œuvre pour recréer des liens sociaux avec et autour des personnes en proie à la solitude. En allant les visiter régulièrement, en leur proposant des activités collectives, en les invitant à des repas, des sorties… Nous les réinsérons dans la communauté des Hommes.

 

Les causes du sentiment de solitude

Plus d’un quart de la population française se sent exclue, abandonnée ou inutile (Étude Credoc-Fondation de France 2016)

Le sentiment de solitude est particulièrement ressenti par les femmes, les jeunes ainsi que les personnes âgées de plus de 75 ans et les personnes en situation de précarité. Ici encore, ces profils sont similaires à ceux des personnes accompagnées par la SSVP. Le sentiment de solitude peut induire différents maux :

  • Un repli sur soi ;
  • Un mal-être ;
  • Des pensées sombres voire suicidaires.

Les plus isolés ont souvent de la difficulté à solliciter un soutien. Ils sont en outre souvent confinés derrière des portes, des digicodes, isolés dans les campagnes à l’abri de tout regard. Aller à leur rencontre est un véritable défi pour nos bénévoles qui se tournent donc vers celles et ceux qui, par leur rôle, leur position sociale ou leur vocation religieuse, peuvent les guider vers les femmes et les hommes isolés qui n’osent pas demander de l’aide (le curé, le travailleur social, le pharmacien, le commerçant de proximité…)

 

Les solutions pour vaincre la solitude

L’INSEE a constaté une corrélation entre l’émergence de la solitude et l’absence de vie associative.

Cette observation nous permet de penser que si les personnes n’arrivent pas à aller vers les associations, ces dernières peuvent faire ce premier pas à leur place.

Aller vers l’autre est inhérent aux actions de la SSVP. Les visites à domicile en sont la preuve : les bénévoles se rendent chez les personnes qui souffrent de solitude pour les écouter, leur proposer un soutien moral et matériel quand elles en ont besoin, les inviter à des sorties, des rencontres fraternelles… grâce auxquelles elles pourront tisser de nouveaux liens.

Pour vaincre la solitude, la SSVP met en place de nombreuses actions :

 

Les accueils de jour

Les accueils de jour et d’écoute sont ouverts à tous. Ils permettent de venir échanger avec des bénévoles, sans jugement et en toute bienveillance. Les personnes démunies peuvent y partager un repas avec l’équipe en charge de l’accueil, accéder à des services d’hygiène : douches, machines à laver, etc… , être conseillées et orientées en fonction de leur situation.

 

Les ateliers et cours

Pour rassembler, rien de tel que les ateliers créatifs. À la SSVP, les idées ne manquent pas : cours de théâtre, ateliers d’écriture ou de poésie, chorale, instants beauté, sport solidaire ou encore cours de cuisine, tout est mis en œuvre pour resserrer les liens avec les personnes isolées.

 

Les repas partagés

Repas, goûters, après-midi récréatives, jeux, chants, danses… Les bénévoles de la SSVP organisent de nombreux moments de partage auxquels ils convient régulièrement les plus isolés. Membres de la SSVP et personnes accompagnées préparent par exemple ensemble le repas qu’ils partageront ensuite, dans une atmosphère joyeuse et détendue, un peu comme au sein d’une famille.

Pendant les fêtes de fin d’année, les Conférences organisent des réveillons, des arbres de Noël avec distribution de cadeaux pour les enfants… auxquels ils invitent les familles dans le besoin, les personnes âgées seules, les personnes sans-abri… Les bénévoles servent leurs invités, prévoient de nombreuses animations (musique, spectacle, karaoké, quiz…) pour que chacun se sentent tout simplement heureux d’être là.

 

Les séjours et vacances pour tous

Durant l’année, les conférences de la SSVP proposent des séjours de vacances et des journées de loisir aux personnes et familles isolées. Des sorties à la campagne ou dans des zones touristiques sont mises en place. L’objectif étant de vivre un moment ensemble et de repartir avec des souvenirs plein les yeux. Les personnes en situation d’isolement relationnel se trouvent ainsi peu à peu une place dans un groupe et prennent part aux projets de sorties.

 

L’aide au retour à l’emploi

Parce qu’une grande partie des personnes isolées sont dans une situation professionnelle précaire, la SSVP a décidé de proposer un accompagnement dirigé vers l’emploi. Le but de ce dispositif est de faciliter la réinsertion professionnelle. Sous la forme de rencontres, les bénévoles conseillent les personnes isolées, au chômage, ayant des difficultés à se lancer sur le marché du travail…

Les solutions proposées réunissent diverses composantes essentielles :

  • Une écoute attentive ;
  • Le non-jugement ;
  • La bienveillance ;
  • Un groupe de personnes, intergénérationnel, aux situations variées ;
  • Des activités choisies en fonction des appétences de chacun ;
  • Des aides variées : matériel, hébergement, santé, administration, etc.

 

Définition de la solitude

Qu’est-ce que la solitude ? Le Larousse la définit ainsi : “état de quelqu’un qui est seul momentanément ou habituellement”.

Pour le pape François, la solitude est aussi « l’une des maladies les plus répandues en Europe ».

Nous assistons en effet depuis de nombreuses années à une augmentation des situations d’isolement, comme en témoignent régulièrement les bénévoles de la Société de Saint-Vincent-de-Paul qui vont à la rencontre des personnes âgées qui n’ont plus aucun contact avec les autres, des familles pauvres très isolées, des personnes qui, dans la rue, se sentent oubliées de tous.

Au fur et à mesure de leurs visites, des liens de confiance se créent, permettant de nouer une relation d’amitié durable, pour réintégrer les personnes seules dans une communauté fraternelle.

 

Glossaire

  • Qu’est-ce que la solitude ?

La solitude est l’état de quelqu’un qui est seul momentanément ou habituellement. Elle peut être vécue ou ressentie. La solitude est une conséquence de l’isolement social.

  • Quelles sont les grandes causes de la solitude ?

La situation socio-professionnelle et le manque d’autonomie sont les principaux facteurs de la solitude. La vieillesse, le handicap, le chômage et les bas revenus sont des causes de la solitude.

  • Comment la SSVP lutte contre la solitude ?

La SSVP lutte contre la solitude en allant vers l’autre. Les visites à domicile et les nombreuses activités proposées permettent aux personnes de se rencontrer et de sortir de leur isolement.

  • Comment nous aider ?

Vous souhaitez aider la SSVP dans la lutte contre la solitude ? Vous pouvez rejoindre nos bénévoles, soutenir par la prière, transmettre votre patrimoine par testament ou faire un don.

 

la honte photo
monalisa_0
Enquête sur l’isolement et le délitement des liens sociaux Collectif Monalisa
Grande cause nationale 2011 groupe de partage solitude et isolement
Lutte contre la solitude: Grande cause nationale 2011 Groupe facebook: Et si on parlait de solitude et d’isolement