Association d'aide aux personnes sans domicile fixe (SDF) - Société Saint Vincent de Paul
Que voulez-vous trouver ?

Association d’aide aux personnes sans domicile fixe (SDF)

sans domicile fixe et bénévoles

Aller à la rencontre des personnes souffrant de solitude, que ce soit à leur domicile, à l’hôpital, en maison de retraite ou dans la rue quand elles n’ont plus de toit, est la mission phare de la Société de Saint-Vincent-de-Paul. Équipés d’un thermos, de boissons chaudes, de biscuits… nos bénévoles arpentent les rues de leur quartier, pour aller visiter les plus exclus de tous : ceux que l’on nomme froidement les SDF. Ils prennent le temps de s’assoir à leurs côtés, de les écouter, pour nouer avec eux une relation fraternelle. Au fur et à mesure de leurs visites, la confiance s’installe et il est alors possible de proposer une aide durable (repas, hébergement, accompagnement vers la réinsertion…).

 

Notre association au service des personnes sans domicile fixe (SDF)

En France, la Société de Saint-Vincent-de-Paul en France compte sur plus de 17 000 bénévoles répartis en 1 000 équipes locales de charité, appelées Conférences. Le but de l’association est de venir en aide aux personnes en situation d’exclusion. Parmi elles, les personnes sans domicile fixe (SDF) tiennent une place importante. Portés par leur sens de la charité et de la fraternité, les bénévoles redonnent une place aux personnes sans abri en organisant des maraudes pour aller à leur rencontre et pour créer un lien avec elles dans la durée.

L’action phare de la Société de Saint-Vincent-de-Paul est la visite à domicile : aller vers l’autre, l’écouter avec bienveillance, lui proposer de l’aide, comme le ferait un ami. Et lorsqu’une personne n’a plus de domicile, nos équipes vont la visiter dans la rue, dans les gares, derrière les porches des immeubles… de façon régulière pour, ensuite l’accompagner, si elle le souhaite, dans ses démarches (hébergement, soins…) et l’aider retrouver une dignité.

 

Les principales actions

Les personnes sans abri souffrent de leur invisibilité dans la société. En allant à leur rencontre, en leur parlant, en les soutenant, nos bénévoles leur montrent qu’elles ont de l’importance aux yeux des autres. Cette mission se traduit par plusieurs actions.

 

Les maraudes

Dans les quartiers, au détour d’un coin de rue, dans un parc, ou sous un pont, des individus se retrouvent seuls, livrés à eux-mêmes. Pour visiter ces personnes, là où elles vivent, les bénévoles de la Société de Saint-Vincent-de-Paul organisent des maraudes.

Équipées de boissons chaudes, de couvertures, de paquets de biscuits… les équipes arpentent les rues pour aller à la rencontre des personnes démunies qui n’ont plus rien.

L’objectif : apporter un contact humain, échanger, parler, s’assurer de l’état de santé des personnes croisées, et leur apporter de la considération.

La réalité n’est pas la même pour une personne sans domicile fixe que pour une personne logée. En effet, les difficultés rencontrées par ceux qui n’ont plus de toit, pèsent plus lourdement encore sur leur santé physique et psychologique. Par le biais des maraudes, les personnes sans domicile fixe (SDF) ont la possibilité de créer un lien de confiance avec nos bénévoles. Laisser place à la parole, délier les langues et écouter l’autre, c’est ce que permet la rencontre. Souvent, de réelles amitiés naissent de ces moments fraternels.

 

Les logements d’urgence

L’un des premiers besoins d’une personne sans abri est de pouvoir bénéficier d’un toit. Pour y remédier, la Société de Saint-Vincent-de-Paul (SSVP) propose différentes solutions d’urgence par le biais d’un accompagnement par l’hébergement.

Dans certains départements, la SSVP propose des logements mis à dispositions temporairement pour les personnes accompagnées. Les personnes sans domicile fixe peuvent aussi obtenir le financement de nuits d’hôtel. La SSVP peut également prendre en charge la location d’un logement pour les familles démunies sous la forme d’un bail glissant. Cette étape est l’opportunité, pour les bénévoles, de soutenir sur le long terme les personnes démunies par le biais d’un accompagnement approfondi.

À la SSVP, c’est non seulement l’aide matérielle qui fait partie intégrante d’un processus de réinsertion mais aussi la rencontre et l’échange.

Être hébergé dans un lieu sûr est aussi l’occasion pour une personne en difficulté de se reposer et de rebondir en bénéficiant d’un accompagnement adapté.

Cet accompagnement par l’hébergement a pour but de faciliter la réinsertion. Il s’agit d’une parenthèse durant laquelle la personne peut se ressourcer, se refaire une santé pour ensuite entreprendre les démarches nécessaires afin de bénéficier de son propre logement. L’objectif étant de limiter les retours dans la rue par le biais d’une prise en charge personnalisée, d’un accompagnement durable.

Parce que la SSVP voit dans la charité une réponse relationnelle et humaine plus qu’une aide matérielle, l’aide à l’hébergement est toujours accompagnée d’une communication bienveillante.

 

L’accueil de jour

 

Grandir en humanité et en tolérance

C’est ce que vivent au quotidien les personnes accueillies par la Société de Saint-Vincent-de-Paul. Lieux d’écoute mis à disposition des grands exclus, les accueils de jour luttent contre la solitude et l’exclusion.

Havre de paix au cœur de quartiers sensibles, les 200 000 personnes qui en poussent la porte, trouvent des bénévoles disponibles et sans préjugés. Personne de la rue, personne âgée isolés ou mère seule, ici, tout le monde est accueilli à bras ouverts. Les bénévoles de la SSVP offrent volontiers une boisson chaude et quelques biscuits, l’occasion d’instaurer le partage et la convivialité.

Pour assurer le bien-être des personnes sans abri, des services d’hygiène comme des douches ou des machines à laver sont mis à disposition.

Les bénévoles de la SSVP mettent aussi en relation les personnes qu’ils accueillent régulièrement avec les services sociaux.

 

Les restaurants sociaux

La SSVP propose des espaces destinés aux personnes et aux familles pauvres ou démunies. Les restaurants sociaux leur donnent la possibilité de se nourrir pour un prix symbolique et abordable.

Dans une atmosphère conviviale, les personnes sont accueillies autour d’un déjeuner équilibré, pour se restaurer.

Les personnes sans domicile fixe retrouvent un espace empreint de chaleur humaine pour oublier les difficultés de la rue, le temps d’un repas.

 

La situation des personnes sans domicile fixe (SDF) en France

En France, on estime le nombre moyen de personnes sans domicile fixe à 141 500*. Ce chiffre est en augmentation depuis plusieurs années. On repère également depuis une vingtaine d’années une féminisation et un rajeunissement de la population SDF.

Particulièrement visibles sur l’espace public, les personnes sans abri sont au cœur des débats sur l’exclusion. Paradoxalement, elles sont constamment invisibilisées par la société. La pauvreté dérange, elle gêne, elle est aussi vécue comme une honte. Une situation que combat la SSVP.

Pour leur venir en aide, il faut tout d’abord connaître ce qu’implique cette situation. Que signifie “SDF” ? Que met-on derrière cette appellation ?

Le terme SDF ou Sans Domicile Fixe, définit la situation d’une personne sans ressources, qui n’a pas de logement régulier ou qui vit dans la rue. Il détermine donc une situation, un état plus qu’une personne. Il est important de l’utiliser comme adjectif et non pas comme un nom qui désigne quelqu’un. Appeler une personne “un SDF” est réducteur et donne l’impression qu’elle est limitée à sa situation de précarité.

L’acronyme SDF pose problème car il regroupe des situations très différentes : une personne sans logement de façon temporaire ne nécessite pas le même accompagnement qu’une personne qui vit dans la rue depuis 15 ans. De la même manière, une personne migrante à la rue n’a pas besoin de la même prise en charge qu’une famille sans abri avec 3 enfants en bas âge.

Malgré une pluralité de services sociaux, la situation des personnes sans domicile en France ne s’améliore pas. C’est la raison pour laquelle il est essentiel de maintenir un lien social avec ces personnes.

Durant les maraudes, les bénévoles de la Société de Saint-Vincent-de-Paul rencontrent les personnes sans abri dans la rue. La situation des personnes sans domicile fixe vous touche ? Vous pouvez soutenir nos actions en rejoignant nos équipes ou en faisant un don à la Société de Saint-Vincent-de-Paul.

 

Glossaire

  • Comment la SSVP vient-elle en aide aux personnes SDF ?

La SSVP vient en aide aux personnes SDF par diverses actions : maraudes, hébergement, aide administrative et matérielle… En tissant des liens d’amitié avec les plus exclus, ses bénévoles accompagnent leur réinsertion.

  • Où intervient la SSVP en France ?

La SSVP intervient dans toutes les régions de France Métropolitaine, notamment à Paris, Lille, Lyon, Bordeaux, Toulouse. La SSVP est également présente en Outre-mer : Guadeloupe, Guyane-française, Martinique, Réunion et Nouvelle-Calédonie.

 

*Selon une enquête de l’INSEE (2012)