Que voulez-vous trouver ?

Séraphin, moine ermite à Tourves.

Séraphin, moine ermite de l’ordre de Saint Benoit, gardien de la chapelle Saint Probace à Tourves dans le centre Var…
Une nouvelle fois un groupe de vincentiens est venu rendre visite à Séraphin, afin de lui apporter de la nourriture avec les sacs à dos bien chargés…
Dans un cadre magnifique, malgré une montée ardue ( la chapelle est située à plus de 400 mètres au dessus du village de Tourves.) La récompense est au bout du chemin…
Arrivé devant la chapelle, il vous faudra frapper à l’une des deux portes situées sur la façade, ( plutôt celle de gauche en fer. ) et là, un être de lumière viendra vous ouvrir la porte.
Séraphin vous accueille avec un large sourire, arboré d’une barbe bien fournie…Il vous invite à entrer en direction de la chapelle ou nous reprenons avec lui un chapelet déjà commencé…puis un deuxième, puis des lectures de textes bibliques, ancien et nouveau testament…Les intentions de prières se succèdent…Au bout de deux heures, Séraphin nous invite à visiter ses plantations , la consolidation des restanques … Puis nous nous retrouvons devant une infusion maison, ou un café.
La parole est douce et empreinte de bonté…c’est un être de lumière, hors du temps que je vous invite à rencontrer dans le respect de ce lieu chargé d’histoire…
A chaque fois que nous allons le voir, j’ai la sensation d’être en lien direct avec notre Dieu. Il est comme une lumière allumée du haut de son rocher…
Tous les midis, Séraphin monte sur le clocher de la chapelle pour sonner les cloches à grande volée… Moment saisissant hors du temps.

Au 1er siècle de l’ère Chrétienne, l’un des 72 disciples de Jésus Christ, Saint Probace, serait venu finir sa vie à Tourves au somment de cette colline .
Saint Probace peut être cité dans la Bible ( épître aux romains 16,14) sous le nom de Patrobas.
A sa mort, Saint Probace fût enterré sur cette colline et une chapelle construite sur place, entretenue par une communauté  d’ermites.
En 1019, le sanctuaire est cité dans une charte de l’abbaye de Saint Victor.
Notre petit pèlerinage une fois accompli nous regagnons la civilisation en faisant un petit détour par les gorges du Carami, où l’été il fait bon se baigner dans une eau toujours fraîche…
Le spectacle y est bucolique.

 

 

 

Autres témoignages qui pourraient vous intéresser

voir tous les témoignages recueillis

Donner pour agir

Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Nous avons toujours besoin de mains supplémentaires ! Vous voulez donner un peu de votre temps pour aider les autres ?

Je deviens bénévole

Donner pour agir

Grâce à votre don, la Société de Saint-Vincent-de-Paul et ses 17 000 bénévoles peuvent continuer à mener leurs nombreuses actions que sont l’accueil, la visite, et l’accompagnement des personnes seules ou démunies partout en France.

Votre don vous coûtera € après déduction fiscale.
Don en confiance