Que voulez-vous trouver ?

A la mémoire de Rodolphe GAILLOT

Mot d’accueil à la cathédrale St Bénigne de Dijon

pour les obsèques de Rodolphe Graillot le 14 Aout 2018

par Philippe Grange, Président de la Conférence SSVP St Bénigne de Dijon

Cher Rodolphe;
J’ai du mal à réaliser que nous ne croiserons plus jamais ton chemin. Bien sur tous
ceux qui t’ont connu et aimé pensent de même.
Maitre ébéniste reconnu (tu as été médaille d’argent des métiers d’art) tu étais
également animé d’une foi très vive.
Dans les années1990-2000 tu as été le re-fondateur, avec le Père Forster, curé de la
cathédrale, de la Conférence St Bénigne et tu en es devenu le Président.
Constatant qu’à Dijon de nombreuses personnes vivant dans la rue n’avaient aucun
lieu pour se ressourcer tu cherches et tu trouves un local dans le quartier du Petit Citeaux pour les
accueillir. Comme il y avait urgence à signer, tu n’as pas hésité à conclure l’achat avant même
que les instances nationales SSVP ne se prononcent favorablement. Des années plus tard tu
seras indemnisé;
Le centre d’accueil ne put fonctionner que quelques années en raison de nombreuses difficultés
mais l’élan était donné. Pour cela tu as reçu la médaille de la SSVP.
Compagnon de route fidèle de notre Conférence tu étais très actif, très présent et de
caractère enjoué et franc.
Pourtant de nombreuses peines t’ont frappé au cours de ta longue vie. Je n’en citerai
que deux : en premier lieu la mort d’une enfant âgée de 9 mois. Puis la souffrance indicible de
constater que ton épouse perdait peu à peu la mémoire.
Tu fus obligé, à contre coeur, de la mettre en sécurité dans un établissement, mais chaque jour,
jusqu’au bout tu es resté le plus longtemps possible à ses cotés.
Rodolphe, malgré l’addition inéluctable des ans la vieillesse n’avait pas de prise sur ton
caractère. En Décembre de l’année dernière tu as voulu absolument rencontrer les lycéens de
l’aumônerie St Joseph pour leur parler de St Vincent de Paul et de Frédéric Ozanam.
Au cours de ces derniers mois, infatigable, tu allais faire des visites à des personnes souffrant de
solitude.
Rodolphe, ton dévouement et ta serviabilité étaient extrêmes et tu avais un grand attachement à la
prière. Ton cœur était si riche, si vivant.
Ton grand départ vers « Notre Père qui es aux Cieux » nous apporte cependant une grande joie,
celle de savoir qu’au ciel nous avons près de Dieu le Père, près du Christ et de Marie sa Mère une
personne qu’on a beaucoup aimée qu’on pourra à tout moment solliciter pour nous apporter une
aide et prier pour elle.
Merci Rodolphe d’avoir été ce que tu as été et d’être désormais ce que tu seras toujours :
un SAINT.

Autres témoignages qui pourraient vous intéresser

voir tous les témoignages recueillis

Donner pour agir

Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Nous avons toujours besoin de mains supplémentaires ! Vous voulez donner un peu de votre temps pour aider les autres ?

Je deviens bénévole

Donner pour agir

Grâce à votre don, la Société de Saint-Vincent-de-Paul et ses 17 000 bénévoles peuvent continuer à mener leurs nombreuses actions que sont l’accueil, la visite, et l’accompagnement des personnes seules ou démunies partout en France.

Votre don vous coûtera € après déduction fiscale.
Don en confiance