Une année bien remplie à la Halte de Brest - Société Saint Vincent de Paul
Que voulez-vous trouver ?

Une année bien remplie à la Halte de Brest

Une saison de partenariats

Démarrée avec Maryvonne (qui assurait la coordination de la petite équipe de rédaction), la conception de ce numéro d’Echo Montaigne a été bouleversée par la sombre actualité de cette fin d’année.

La thématique en était l’action menée depuis la rentrée par la Halte avec ses partenaires des
autres structures locales de lutte contre l’exclusion.

 

Du côté de l’équipe

La Halte a été présente, avec succès, au forum organisé le 6 octobre par France Bénévolat.

L’objectif à court terme était d’assurer dans de bonnes conditions les permanences de la période des fêtes.

Par ailleurs, plusieurs personnes ont contacté la Halte pour y contribuer.

Enfin, deux jeunes, Yuna et Gabin, démarrent un Service civique à la Halte.

Bienvenue à eux tous !

Un grand merci au Golf des Abers !
Le 7 octobre, le Golf des Abers a proposé, comme ces dernières années, une compétition au profit de La Halte.
L’association ASGBA, qui l’a organisée, nous a fait parvenir un chèque de 600 €.
Un très grand merci pour ce geste solidaire, fort bienvenu en ces temps difficiles.

Travaux de rentrée

Le 15 octobre, beaucoup de monde, accueillis et bénévoles, était au rendez-vous pour l’atelier mensuel de travaux et d’entretien de nos locaux.

Au programme, tri des dons de vêtements et de linge, mise en place d’interrupteurs coupant l’alimentation des chauffe ­eau les jours où il n’y a pas d’utilisateurs, élagage et broyage des
bambous qui poussent très vite autour du chenil et de la terrasse.

Atelier à l’Arche : deuxième édition !

Après une première journée en avril dernier, une douzaine d’accueillis et de bénévoles de la Halte s’est rendue au Relecq­ Kerhuon pour prêter main ­forte à la communauté de l’Arche (*) pour entretenir et embellir leur magnifique cadre de vie, l’ancien couvent du Carmel.

Au programme, ramassage des feuilles mortes le long de la route d’accès, transfert et rangement du bois sec sous la terrasse du nouveau bâtiment d’accueil.

Un repas, préparé par une équipe avec des denrées fournies par les deux structures, a réuni tout le monde dans un esprit d’échange et de partage, avant une après ­midi consacrée à la reprise des travaux pour certains, aux danses (y compris albanaises) et aux chants pour d’autres.

 

Autres actualités qui pourraient vous intéresser

Voir toutes les actualités

Donner pour agir

Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Nous avons toujours besoin de mains supplémentaires ! Vous voulez donner un peu de votre temps pour aider les autres ?

Je deviens bénévole

Donner pour agir

Grâce à votre don, la Société de Saint-Vincent-de-Paul et ses 17 000 bénévoles peuvent continuer à mener leurs nombreuses actions que sont l’accueil, la visite, et l’accompagnement des personnes seules ou démunies partout en France.

Votre don vous coûtera € après déduction fiscale.
Don en confiance
massa venenatis, adipiscing dolor. vel, elementum suscipit