Que voulez-vous trouver ?

Témoignage d’une accueillie du logis Frédéric Ozanam

La sérénité procurée par la présence d’un proche auprès d’un malade hospitalisé n’est plus à démontrer . C’est pourquoi dès 1983, la Société de Saint-Vincent-de-Paul d’Angers a décidé d’acquérir et d’aménager une charmante maison, proche du CHU afin de proposer aux familles un hébergement de qualité et un réconfort moral… Il s’agit du Logis Frédéric Ozanam. Depuis 36 ans, une équipe de 50 bénévoles se relaie jour et nuit pour assurer cette mission d’accueil.

Quelques extraits d’une lettre d’une résidente qui a passé un long séjour au Logis, témoignent de sa vie dans notre maison avec ses joies, ses peines, ses rencontres …..

Cette lettre nous encourage, nous les Dames du logis, dans notre engagement,

« … Elles ne sont ni dames patronnesses ni saintes femmes. Elles sont simplement, très simplement de belles personnes, les Dames du Logis. 

Point de mater dolorosa, le matin la cuisine commune du petit déjeuner bruisse de bavardages joyeux sur le temps, le petit marché voisin, les infos pratiques donnés par les anciennes aux novices … Progressivement, la cuisine se déserte, chacun vaquant à ses occupations… dès midi, il n’y a plus au Logis, que les bénévoles qui assurent l’accueil … le petit jardin est abandonné aux tourterelles, autour de la statue de St Vincent de Paul. 

Le soir, l’ambiance change, chacun porte sur son visage la fatigue de la journée, le masque tombe, le sourire s’affaisse, le regard est angoissé… 

A chacun sa méthode, les mots croisés pour ne pas penser, le sourire réconfortant d’un bénévole… Les peines se partagent, devenant moins lourdes … On se souhaite bon courage. 

Les Dames du Logis sont là pour vous trouver une chambre qui vous sauvera, vous guider dans le Logis et vous l’expliquer. Elles forment à tour de rôle une ronde bienveillante… Grâce leur soit rendue … »

Nous sommes heureux de vous faire connaître notre cher Logis, niché au fond d’une impasse à Angers, discret mais tellement utile pour que l’angoisse provoquée par l’hospitalisation d’un proche soit adoucie par l’assurance d’un hébergement confortable et peu onéreux et d’un accueil chaleureux et familial.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser

Voir toutes les actualités

Donner pour agir

Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Nous avons toujours besoin de mains supplémentaires ! Vous voulez donner un peu de votre temps pour aider les autres ?

Je deviens bénévole

Donner pour agir

Grâce à votre don, la Société de Saint-Vincent-de-Paul et ses 17 000 bénévoles peuvent continuer à mener leurs nombreuses actions que sont l’accueil, la visite, et l’accompagnement des personnes seules ou démunies partout en France.

Votre don vous coûtera € après déduction fiscale.
Don en confiance