Que voulez-vous trouver ?

Crac’h : la messe de rentrée

Cette année, la messe de rentrée des Vincentiens et compagnons d’Ozanam du Morbihan s’est déroulée à la chapelle Notre Dame du Plas Kaër à Crac’h, le 27 septembre jour de la fête de Saint Vincent de Paul.
Anne-Marie Caux, Présidente, nous accueille et précise que la Conférence des paroisses de Crac’h-Locmariaquer et Saint Philibert a pris comme Sainte Patronne Notre Dame du Plas Kaër (qui signifie Notre Dame de la Grande Place) car à l’intérieur de la Chapelle se trouve une statue de Notre Dame des 7 Douleurs. Le Pardon qui se déroule en septembre évoque Notre Dame des 7 Douleurs, Patronne bien dénommée pour une Conférence de Saint Vincent de Paul.
Le site est magnifique, empreint d’histoire. La chapelle, de toute beauté, a été restaurée et est régulièrement entretenue depuis 1970 par des bénévoles, ce qui a valu à cette association le prix Sauvegarde, catégorie chapelle en 2014.
Enfin, c’est aussi un lieu qui incite au recueillement et au rassemblement, propice « pour passer un moment pour se retrouver, pour reprendre des forces et être plus disponible dans nos relations » a déclaré le célébrant, le Père Jean-Pierre Penhouët, recteur de Crac’h et Saint Philibert..
Des propos repris et développés par le Père Hervé Perrot dans son homélie « L’identité Vincentienne est un chemin de visites et de rencontres avec les plus précaires comme un chemin d’humanité et de foi à la manière de Jésus dans les Évangiles, et cette manière nous invite à entrer en amitié avec Jésus, en amitié avec nos maîtres que sont les plus fragiles. Soyons joyeux ensemble de vivre une fois de plus cette année dans cette riche spiritualité avec simplicité, humilité, douceur, désintéressement et zèle. Vivons fraternellement dans nos conférences. Soyons créatifs et osons des chemins nouveaux ».
A l’issue de la cérémonie religieuse, le responsable de l’association Sauvegarde de la chapelle, Bernard Cadudal a présenté l’activité de son association, invitant les fidèles à découvrir les richesses de l’édifice. Puis, Anne-Marie Caux a pris la parole en citant Madeleine Delbrêl « Le prêtre est le porte-parole de la parole de Dieu, nous, missionnaires sans sacerdoce, nous en sommes une sorte de sacrement. Une fois que nous avons connu la parole de Dieu, nous n’avons pas le droit de ne pas la recevoir ; une fois que nous l’avons reçue, nous n’avons pas le droit de ne pas la laisser s’incarner en nous ; une fois qu’elle s’est incarnée en nous, nous n’avons pas le droit de la garder pour nous ; nous appartenons dès lors à ceux qui l’attendent ».
Enfin Hubert Derache a remercié les Vincentiens de la conférence Notre Dame du Plas-Kaër et a encouragé les Vincentiens dans leur mission : « Avec l’engagement de tout un chacun, nous allons réussir à apporter du réconfort pour combattre la pauvreté ».
Ensuite, les participants ont été invités à se retrouver autour d’un pot bien sympathique organisé par les membres de la conférence Crac’h-Loc-St Phil.
Guy SQUIRE
Anne-Marie CAUX

Dans cette actualité :
CONFERENCE NOTRE DAME DU PLAS KAER – LOCMARIAQUER ET SAINT PHILIBERT

Autres actualités qui pourraient vous intéresser

Voir toutes les actualités

Donner pour agir

Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Nous avons toujours besoin de mains supplémentaires ! Vous voulez donner un peu de votre temps pour aider les autres ?

Je deviens bénévole

Donner pour agir

Grâce à votre don, la Société de Saint-Vincent-de-Paul et ses 17 000 bénévoles peuvent continuer à mener leurs nombreuses actions que sont l’accueil, la visite, et l’accompagnement des personnes seules ou démunies partout en France.

Votre don vous coûtera € après déduction fiscale.
Don en confiance