Que voulez-vous trouver ?

La conférence de Lorient toujours à l’action malgré le confinement

Depuis le début du confinement, l’accueil de Lorient, comme tous les accueils, est fermé. Cependant, pour Nicole Nicolas, la présidente de la conférence de Lorient : « La solidarité ne s’arrête pas à ce que nous faisons à la Conférence. Elle est de mise là où on peut intervenir. »

Et l’occasion s’est présentée le 2 avril. Par l’intermédiaire de la Littoral 56 où son mari, Michel, est bénévole, Nicole apprend que le Centre Hospitalier Bretagne Sud (CHBS) de Lorient Scorff, plus exactement le service Clientèle, Parcours patients, Relations avec les Usagers et Communication lance un appel urgent afin d’obtenir des produits d’hygiène de toutes sortes pour les résidents des EHPAD isolés et pour les patients sans famille.

« Après avoir vérifié qu’il ne s’agissait pas d’une arnaque, le bureau de la conférence a été consulté et d’un commun accord, il a été décidé de prendre contact avec la responsable du service de Solidarité, Madame Nathalie LE FRIEC, et d’apporter notre concours à ces personnes en difficulté. »

Nicole et Françoise Guillon sont aussitôt allées faire des achats au Supermarché. Elles ont rempli le caddy de produits pour la douche, shampoing, eau de Cologne, brosses à dents, dentifrice, savons, crème hydratante en petit tube, mouchoirs en paquets individuels pour un montant de 168 €. Puis elles ont complété leurs achats de produits en réserve au point hygiène de la conférence.

Le tout a été rapidement livré à destination avec une carte de l’association. « C’est un confort apporté aux personnes seules, isolées qui seront heureuses de pouvoir bénéficier de produits pour se laver et de l’eau de Cologne pour se rafraîchir. C’est une aide apportée à l’hôpital qui ne peut subvenir à ces produits sur le long terme. Nous avons prévu de renouveler l’opération si nécessaire» a ajouté Nicole Nicolas.

Une action qui vient en complément des différents dons effectués au cours du mois de mars : 21 bons d’achat donnés à des personnes ou familles sans ressource, voir très peu, pour un montant de 2750 euros et 32 colis alimentaires d’urgence soigneusement préparés par Sofiane Lamani. Par contre les demandes d’hébergements d’urgence par des assistantes Sociales ne peuvent être honorées car les hôtels et l’Auberge de jeunesse sont fermés. De plus l’hôtel du square et les pêcheurs ont été réquisitionnés par la préfecture.

«Voilà, la Conférence, malgré sa fermeture, reste à l’écoute des demandes et Sofiane sur place nous est d’un grand secours» a conclu la présidente.

Dans cette actualité :
CONFERENCE SAINT FRANCOIS D ASSISE DE LORIENT

Autres actualités qui pourraient vous intéresser

Voir toutes les actualités

Donner pour agir

Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Nous avons toujours besoin de mains supplémentaires ! Vous voulez donner un peu de votre temps pour aider les autres ?

Je deviens bénévole

Donner pour agir

Grâce à votre don, la Société de Saint-Vincent-de-Paul et ses 17 000 bénévoles peuvent continuer à mener leurs nombreuses actions que sont l’accueil, la visite, et l’accompagnement des personnes seules ou démunies partout en France.

Votre don vous coûtera € après déduction fiscale.
Don en confiance
consequat. ipsum elit. mattis ipsum libero in quis, vel, et,