Pendant le confinement, les Vincentiens ne baissent pas les bras - Société Saint Vincent de Paul
Que voulez-vous trouver ?

Pendant le confinement, les Vincentiens ne baissent pas les bras

Le confinement est une double peine pour les gens en difficultés. Pour leur apporter de l’aide, les Vincentiens ne baissent pas les bras à l’image de ces conférences qui ont fait l’objet d’un article dans le journal Ouest-France et Le Télégramme.

La conférence Notre Dame du Loc de Saint-Avé est sur le terrain tous les jours. « Nous accompagnons ceux qui nous le demandent, soit à domicile, soit au local 6 bis rue du 5 août 1944, vers 11 heures tous les matins sur rendez-vous» explique Loïc Rousseau, président de la conférence.
Celui qui se déplace régulièrement auprès des personnes et familles dans le besoin poursuit : «Nous travaillons en lien avec la mairie, le Centre Communal d’Action Sociale, la cantine municipale de Saint-Avé et la banque alimentaire. L’Amisep, le CCAS, les autres associations convergent vers nous et la demande d’aide évolue et diffère tous les jours. Nous avons de nouveaux demandeurs qui affluent régulièrement, comme tout est malheureusement fermé pour les plus démunis ».
Loïc Rousseau ajoute que l’épicerie solidaire est fermée. « Des personnes de Vannes viennent chez nous, ne sachant pas où aller, pour obtenir des produits de longue conservation (riz, pâtes, conserves, lait) et quelques produits frais. Nous les servons, mais ils rencontrent des soucis de transport pour le retour avec des sacs de victuailles».

A Locminé, La conférence Saint Vincent de Paul se mobilise aussi selon ses possibilités. « Pour compléter l’aide d’Accueil solidarité, on distribue des bons d’achat de 30€ ou 20 €, afin que les gens puissent aller au supermarché se fournir en produits frais », indique la trésorière Marie-Thérèse Audrain.
Les bénévoles de l’association essayent également d’appeler les personnes en difficulté, notamment celles dans l’impossibilité de se déplacer. « On gère cela à notre échelle, mais ce n’est pas facile, souligne Marie-Thérèse. Nos bénévoles sont tous âgés de plus de 70 ans. »

A Lorient, La conférence Saint Vincent de Paul est également fermée jusqu’à une date indéterminée. Nicole Nicolas, présidente, organise, avec trois autres bénévoles une distribution exceptionnelle de colis alimentaires d’urgence. « On a étudié une trentaine de dossiers concernant nos bénéficiaires. A leur intention, nous avons préparé des colis de première nécessité avec des pâtes, du riz, du café, des céréales, de l’huile, des oranges,… Les personnes ont été contactées et viendront à des créneaux horaires précis en extérieur. Ensuite, on avisera au jour le jour selon les annonces »
Source : Ouest-France et Le Télégramme

Dans cette actualité :
CONFERENCE DE LOCMINE CONFERENCE NOTRE DAME DU LOC A SAINT AVE CONFERENCE SAINT FRANCOIS D ASSISE DE LORIENT

Autres actualités qui pourraient vous intéresser

Voir toutes les actualités

Donner pour agir

Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Nous avons toujours besoin de mains supplémentaires ! Vous voulez donner un peu de votre temps pour aider les autres ?

Je deviens bénévole

Donner pour agir

Grâce à votre don, la Société de Saint-Vincent-de-Paul et ses 17 000 bénévoles peuvent continuer à mener leurs nombreuses actions que sont l’accueil, la visite, et l’accompagnement des personnes seules ou démunies partout en France.

Votre don vous coûtera € après déduction fiscale.
Don en confiance
mattis mi, accumsan vulputate, facilisis felis