Que voulez-vous trouver ?

SSVP DE LA NOUVELLE CALÉDONIE

Plus de 100 ans d’actions !

En Nouvelle-Calédonie, la Société de Saint Vincent de Paul existe depuis septembre 1899.

Le conseil de Nouvelle-Calédonie est composé de trois équipes de terrain appelées conférences, deux à NouméaBon pasteur à la Vallée du Tir, Saint Joseph à la cathédrale et une à Païta Sacré Coeur.
Le conseil gère trois épiceries solidaires, (Nouméa, Païta et Mont Dore). Ces épiceries solidaires sont réservées à toute personne titulaire de la carte d’aide médicale et proposent les produits de première nécessité (alimentaire et hygiène).

Le Conseil gère également trois vestiboutiques ouvertes à tout public (deux à Nouméa et une à Boulari), un dock-brocante à Boulari, une Cyberbase à Nouméa organisant des ateliers d’initiation informatique réguliers et mettant à disposition un poste pour les recherches d’emploi.

Enfin, nous gérons également un atelier de customisation de meubles et un centre de tri.

“Le propre de la solidarité, c’est de ne point admettre d’exclusion” (Victor Hugo)

Nos trois axes d’actions sont : visiter, accueillir, accompagner.

Les personnes en grande difficulté sont accueillies trois fois par semaine par la conseillère en économie sociale et familiale. Une équipe de bénévoles assurent les visites à domicile et les huit sites restent des lieux d’écoute et de partage privilégiés.

L’accompagnement se fait sous différentes formes : aide alimentaire, vestimentaire, aide à la recherche d’emploi, aux démarches administratives, au suivi de dossiers de surendettement… L’objectif étant un retour partiel ou total à l’autonomie en favorisant en particulier l’insertion par le travail en essayant de maintenir la dignité de la personne.

Ainsi en 2015,vingt-quatre personnes en demande d’aide ont été salarié ponctuellement ou régulièrement , (chèque emploi service ou CDD) pour un total cumulé de huit mois de travail.

L’équipe de salariés se compose actuellement de cinq personnes (gestionnaire, conseillère en économie sociale et familiale, animatrice multimédia, caissière et chauffeur livreur), à cette liste il faut ajouter trois emplois aidés (caissière, animateur et chauffeur manutentionnaire) financés par la Province-Sud et sept jeunes employés dans le cadre des services civique soit un total de quinze personnes. Une trentaine de bénévoles actifs s’impliquent régulièrement au niveau des différents secteurs chacun apportant sa compétence et sa disponibilité.