Que voulez-vous trouver ?

Lorient : la visite à domicile, une richesse humaine

La visite aux personnes par les membres de la Conférence Saint François d’Assise de Lorient est une composante des multiples actions au service des autres menées au sein de ladite « conférence ».

Qui sommes nous ?

Un groupe fraternel de cinq personnes. Deux femmes et trois hommes venus d’horizons divers qui font des visites en binômes.

Qui rencontrons nous ?

Nous sommes accueillis dans 23 foyers dont deux familles composées pour l’une d’enfants en bas âge et adolescents et l’autre d’enfants majeurs.
Nous sommes ainsi en relation avec 38 personnes, 22 femmes et 16 hommes. 7 personnes vivent en maison de retraite ou en Ephad.
La mise en place des visites est le fruit de connaissances personnelles de plus ou moins longue date, d’une réponse à une demande d’enfants éloignés géographiquement de leurs parents, d’une de voisins et parfois d’une institution.
Les personnels sociaux sont des partenaires actifs en ce domaine. Ils savent que nous sommes disponibles à la demande, en cas d’urgence. Alors nous avons le sentiment de répondre à l’invitation que faisait, déjà au 19è siècle, Frédérique OZANAM, initiateur des visites à domicile dans le cadre des Conférences Saint-Vincent de Paul qu’il a fondées avec d’autres étudiants. Ces conférences sont en fait des associations catholiques de droit laïque, loi de 1901.

Quelle est notre motivation ? Quel objectif nous fixons nous ? Quel vécu avons nous ?

Être disponibles aux autres qui sont nos frères et nos sœurs dans un monde où manque le lien social, l’écoute, l’accompagnement humain et souvent matériel. Ce dernier peut consister en une aide pour des démarches administratives, pour des colis alimentaires ou d’autres petits achats de confort de vie. Rencontrer en face à face, échanger par téléphone, en fonction des moments, des circonstances, briser la solitude des personnes diverses est le fondement de notre action, de notre engagement.
Nous recevons beaucoup au plan humain. Les visites, les rencontres prennent très vite un tour amical. Le lien sociétal se fait, se crée, non seulement avec la ou les personnes visitées, mais aussi bien souvent avec un ,voire les enfants. Cette proximité, cette amitié, nous amène à répondre présents tout au long du parcours des gens. Nous sommes attendus. Ainsi, lorsqu’une personne est hospitalisée ou va en structure de convalescence, nous continuons à lui rendre visite, sans oublier de nous présenter aux soignants des services concernés et souvent des personnels administratifs de la structure d ‘accueil.
L’âge et, ou l’état de santé des personnes de notre réseau d’amitié nous amènent aussi à les accompagner dans leurs derniers instants, jusqu’à la cérémonie d’obsèques et à rendre visite à la famille qui a perdu un proche.
Cette approche globale de la relation humaine, de la vie, est encouragée par le cri du cœur, cri de ralliement qui suscite la motivation de chacun et chacune d’entre nous à Saint-Vincent de Paul :  » Qu’as-tu fait pour ton frère ? Allez ! Courre,vas, ton frère t’attend ! « 

Le groupe de visite

Autres actualités qui pourraient vous intéresser

Voir toutes les actualités

Donner pour agir

Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Nous avons toujours besoin de mains supplémentaires ! Vous voulez donner un peu de votre temps pour aider les autres ?

Je deviens bénévole

Donner pour agir

Grâce à votre don, la Société de Saint-Vincent-de-Paul et ses 17 000 bénévoles peuvent continuer à mener leurs nombreuses actions que sont l’accueil, la visite, et l’accompagnement des personnes seules ou démunies partout en France.

Votre don vous coûtera 0 € après déduction fiscale.
Don en confiance