Que voulez-vous trouver ?

Vannes : une Visitation riche dans une ambiance sympathique

Le 23 mars dernier, 25 membres des conférences Notre Dame de Lourdes de Vannes, Plas Kaër de Crac’h – Saint Philibert – Locmariaquer, et Saint Pie X de Vannes se sont réunies an Centre Montcalm à Vannes dans le cadre d’une Visitation.

Hélène Dubois, animatrice spirituelle débute la Visitation. Elle précise la signification du poisson dans l’iconographie chrétienne. Il est l’un des symboles majeurs des premiers chrétiens. Le poisson représente la chrétienté ; ici, il représente la Société Saint Vincent de Paul.

L’objectif d’une Visitation est double : renforcer les liens entre les membres des conférences, et réfléchir sur quelques thèmes proposés. Les liens ont pu se renforcer par les échanges dans les groupes de réflexion et par le repas pris ensemble.

Deux thèmes sont proposés :
– Les forces et les faiblesses de la Société Saint Vincent de Paul
– La visite à domicile

Quelques forces et faiblesses :
– Le Vincentien est un militant, la structure de l’association est solide. Il existe une bonne entente entre les membres.
– Nous avons un même but : joie, spiritualité. A nous d’être actifs et joyeux. On apprend à écouter.
– On vit par et avec la paroisse.
– On sait où on entre et on l’annonce à l’extérieur.
– Chacun trouve un service à effectuer selon ses talents, chacun peut trouver sa place : accueil, maraude, logements d’urgence, …
– Les pensées et les actions de Saint Vincent de Paul et de Frédéric Ozanam sont des repères solides.
– Les animateurs spirituels ont un rôle essentiel.
– Moyenne d’âge élevée.
– Manque d’information sur les personnes à aider, comment rencontrer l’autre ?
– Difficultés pour trouver des logements.
– Se faire connaître, nous ne sommes pas assez connus.
– Un maillage territorial trop contrasté entre le sud et le nord du département.

La visite à domicile
– La règle nous dit « les pauvres sont nos maîtres ». C’est différent de frères. Une relation de confiance s’établit contre la solitude, ce qui nous enrichit car ils nous enseignent.
– Chacun est différent, conserver les limites et en parler en réunion de conférence.
– Trop d’aide peut tuer la « relation ».
– Faire un roulement pour les visites ? Certaines personnes visitées ne souhaitent pas changer d’interlocuteur.
– Parler en réunion de toutes les personnes visitées. Durant la période de Covid, les visites ont été remplacées par des entretiens téléphoniques.
– Quand on fait des visites, on se sent un peu comme un missionnaire. On a la liberté d’action, mais il faut s’adapter.
– L’approche spirituelle doit être progressive.
– Inviter à un goûter visiteurs et visités.
– L’écoute et l’accueil sont indissociables

En conclusion : une Visitation riche dans une ambiance sympathique.

Anne-Marie Caux – Bertrand Moisan

Autres actualités qui pourraient vous intéresser

Voir toutes les actualités

Donner pour agir

Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Nous avons toujours besoin de mains supplémentaires ! Vous voulez donner un peu de votre temps pour aider les autres ?

Je deviens bénévole

Donner pour agir

Grâce à votre don, la Société de Saint-Vincent-de-Paul et ses 17 000 bénévoles peuvent continuer à mener leurs nombreuses actions que sont l’accueil, la visite, et l’accompagnement des personnes seules ou démunies partout en France.

Votre don vous coûtera 0 € après déduction fiscale.
Don en confiance