Que voulez-vous trouver ?

Hubert Derache, président de la Société Saint Vincent de Paul

Hubert Derache, un breton d’adoption, est le président de la société caritative de Saint-Vincent de Paul depuis le 2 juillet. Il était déjà à la tête de l’antenne du Morbihan depuis 2019.
Après des années au service de l’État, il lui semblait tout naturel de poursuivre son engagement dans le secteur associatif. Originaire de Franche-Comté et installé à Crac‘h depuis sa retraite, Hubert Derache a pris la tête de la société caritative catholique de Saint-Vincent de Paul au mois de juillet. Il présidait déjà l’antenne départementale morbihannaise, où il s’est engagé de manière bénévole en 2019.
Officier dans l’infanterie, préfet, conseiller dans les cabinets ministériels… Hubert Derache a eu une vie professionnelle bien remplie : du Liban – lorsqu’officier dans l’infanterie, il y commandait une compagnie de la Finul -, jusqu’en Martinique, en passant par Mayotte, la Polynésie et l’Isère, dans la préfectorale, sans oublier les cabinets de Brigitte Girardin, ministre de l’Outre-Mer, de 2002 à 2006, et de Marc Laffineur, secrétaire d’État à la défense, de 2011 à 2012. Après un rapport sur les gens du voyage et une contribution au livre blanc de la Défense sur la généralisation du service militaire obligatoire, il a fait valoir ses droits à la retraite en 2020.
« Cafés sourire » et solidarité
Une expérience qu’il entend mettre à profit pour mettre en place une « culture de projet d’association sociale » au sein de la société philanthropique chrétienne fondée en 1833, qui compte aujourd’hui quelque 17 000 bénévoles en France. En plus des maraudes, de l’aide alimentaire et aux devoirs, le nouveau président souhaite notamment généraliser les « cafés sourire », destinés à offrir un moment convivial aux personnes seules, et continuer à développer le réseau de jeunes bénévoles.
« Notre priorité sera de continuer à lutter contre l’isolement », poursuit le président, qui fera désormais des allers-retours chaque semaine jusqu’au siège à Paris pour coordonner les actions sur l’ensemble du territoire. Dans le Morbihan, où un nouveau responsable départemental sera recruté à l’automne, les bénévoles ont notamment aidé à meubler la cité Le Bris à Vannes, transformée en centre d’hébergement pour accueillir des réfugiés ukrainiens et organise l’été des départs en vacances dans des mobile-homes sur l’île de Saint-Pierre et Quiberon.

Source : Le Télégramme du 20 juillet 2022

 

Autres actualités qui pourraient vous intéresser

Voir toutes les actualités

Donner pour agir

Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Nous avons toujours besoin de mains supplémentaires ! Vous voulez donner un peu de votre temps pour aider les autres ?

Je deviens bénévole

Donner pour agir

Grâce à votre don, la Société de Saint-Vincent-de-Paul et ses 17 000 bénévoles peuvent continuer à mener leurs nombreuses actions que sont l’accueil, la visite, et l’accompagnement des personnes seules ou démunies partout en France.

Votre don vous coûtera 0 € après déduction fiscale.
Don en confiance